La chronique du Capitaine 2020-2 L’arrivée

Un petit compte-rendu à date.

21 août 2020 : Me voilà assis confortablement dans le carré, le ventilateur sur moi, il fait quand même 29C et il est 22 :00. J’ai pris le train à Québec à 8 :00 mercredi matin pour arriver à l’aéroport de Montréal à midi. Avec tous les bagages que je transportais c’était ma meilleure option, ensuite attente de l’avion qui ne part qu’à 22 :30 c’est long. Et l’aéroport était quasi vide, vous pourrez juger pas vous-même sur les photos.

Le vol s’est très bien passé sur un avion à moitié plein. Arrivé à Marseille, Mireille y était déjà pour me recevoir, En arrivant à son appartement Gilles y arrive en même temps que nous, Françoise n’y est pas, la grand-maman fait du gardiennage à Lyon, qui sait on se verra peut-être là-bas ou ici? En après-midi je fais une sieste, pour ensuite accompagner Mireille pour sa cueillette de légumes. Au retour on mange, jase un peu et c’est le dodo. Le lendemain matin après le petit déjeuner c’est l’épicerie avant de partir pour Port-Saint-Louis-du-Rhône où se trouve Nomade. Ouff qu’il est sale! Je passerai le reste de la journée à laver frotter, je n’ai pas fini mais tout s’est bien passé. Disons que c’est le début des travaux sur Nomade qui dureront au minimum 2 semaines.

27 août 2020 : Encore moi il y a une semaine j’arrivais sur Nomade, du ménage, du lavage, des petites réparations, du classement, Nomade reprend forme tranquillement mais encore plusieurs jours de préparations et une plaisante rencontre d’un Québécois qui vient de passer près de 9 mois sur son catamaran et maintenant sur son retour au Québec pour quelques mois pour mieux revenir avec sa famille.

29 août 2020 : 18C ce matin au réveil, une petite pluie occasionnelle. Quel contraste avec les plus 30C depuis mon arrivée. Hier j’ai travaillé toute la journée sur le moteur, fermé la porte d’inspection du réservoir diesel, modifié la tuyauterie entre le réservoir et le filtre primaire, remplacé ma pompe à eau de mer qui fuyait et la maintenance habituelle. J’ai aussi eu le plaisir d’un 5 à 7 avec Jenny et Linus de Suède, ils sont arrivés de Suède par les canaux l’an dernier, mais n’avaient malheureusement pas beaucoup d’infos à partager.

Je n’ai pas encore d’assurance, c’est à n’y rien comprendre et frustrant, de plus en plus frustrant. Ma date de mise à l’eau est reportée au 8 septembre, c’est le plus tard selon mes planifications de route pour arriver à destination avant mon délai de 90 jours dans l’espace Schengen. Si je pars plus tard je devrai probablement m’arrêter en route.

Pour le moment je travaille sur le bateau et tout va bien.

Serge sur Nomade II

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

3 réflexions au sujet de « La chronique du Capitaine 2020-2 L’arrivée »

  1. salut Capitaine, pas trés bien compris l’histoire des 90 jours dans l’Espace Shengen. c’est pour le bateau ou pour toi ? Si c’est pour le bateau et la route (ou canaux) que tu planifie de prendre démarre en espace Shengen et s’y termine aussi, donc il reste dans le meme cas d’école. Si c’est pour toi, effectivement, tu pourrais laisser le bateau plus au Nord quelquepart en chemin et attraper un avion de retour a Quebec pour aller y faire ta quarantaine avec Mado et un bonhomme de neige dans le nouveau jardin. Profite de la chaleur et du soleil, tu en aura moins au retour a la maison.

    Daniel

    Daniel >

  2. salut Capitaine, pas trés bien compris l’histoire des 90 jours dans l’Espace Shengen. c’est pour le bateau ou pour toi ? Si c’est pour le bateau et la route (ou canaux) que tu planifie de prendre démarre en espace Shengen et s’y termine aussi, donc il reste dans le meme cas d’école. Si c’est pour toi, effectivement, tu pourrais laisser le bateau plus au Nord quelquepart en chemin et attraper un avion de retour a Quebec pour aller y faire ta quarantaine avec Mado et un bonhomme de neige dans le nouveau jardin. Profite de la chaleur et du soleil, tu en aura moins au retour a la maison.

    Daniel

    Daniel

    • Pour tous ceux à qui ça peu intéresser, L’Europe du point vue géographique c’est une chose regarder une carte géographique et vous devriez tout voir. Par contre il y a des accords et des désaccords entre les pays qui apparaissent sur la dites cartes. Lorsque vous lisez mes chroniques il y a des chances que vous lisiez Union Européenne (https://europa.eu/european-union/about-eu) et Schengen (https://www.schengenvisainfo.com/fr/liste-des-pays-avec-visa-schengen/). Il y a d’autre accord/traité mais je n’en parlerai pas ici. En sommaire L’union Européenne traite des biens dans le cas qui me concerne le Bateau qui lui peu demeurer 18 mois dans les pays de cette union sans avoir à payer les taxes sur sa valeur et pour le Schengen qui lui traite des personnes et qui en fait permet pour les canadiens entre autres d’y demeurer 90 jours sur 180 sans autres formes, sinon il faut des visa de longue durée et quasi impossible à avoir si vous naviguer en bateau. J’espère que ça aide?

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s