Femme de marin 2022-17: musées aux alentours

Aujourd’hui étant notre dernière journée seuls à bord (les équipiers de Serge, Danièle et Pierre, arrivent demain), nous en avons profité pour aller voir 3 musées qui sont aux alentours de notre marina soit le musée du Fram, le musée Kon-Tiki et le musée maritime. Les 3 musées sont situés côte à côte.

Le musée maritime se focalise notamment sur la vie côtière et l’histoire maritime. Le Gjoa, navire d’exploration arctique conçu par Colin Archer est exposé au musée. D’autres navires sont présentés dans le port dont le RS 1 Colin Archer.

Au musée Kon-Tiki: Thor Heyerdahl est l’un des plus célèbres aventuriers de l’histoire. En 1947, il fit la traversée de l’Océan Pacifique sur le radeau Kon-Tiki en bois de balsa. Ce fut sa première expédition filmée et pour laquelle il reçut en 1951 l’Oscar du meilleur film documentaire (Academy Award for best documentary). Plus tard, il accomplit des exploits similaires avec les bateaux en roseaux Ra, Ra II et Tigris grâce auxquels il devint le fervent défenseur de l’environnement et de la paix mondiale. Il dirigea également une vaste campagne de fouilles archéologiques sur les îles Galapagos, sur l’île de Pâques et à Tucume. Le Musée du Kon-Tiki expose des objets des célèbres expéditions d’Heyerdahl, la version originale du radeau Kon-Tiki et le bateau en papyrus Ra II.

Pour terminer, le musée du Fram qui est le navire le plus solide du monde, celui qui est allé le plus loin au nord et le plus loin au sud.Le Fram a été utilisé lors des trois grandes expéditions polaires de Fridtjof Nansen en 1893-1896, Otto Sverdrup en 1898-1902 et Roald Amundsen en 1910-1912. Il a été construit en 1892, et est exposé dans sa version d’origine, avec des aménagements intérieurs et des objets intacts. Autour du navire sont présentées des expositions passionnantes sur l’histoire polaire.

Le nouveau bâtiment Gjøa a été inauguré en 2013 avec de nouvelles expositions sur l’Arctique, le Grand Nord et le passage du Nord-Ouest – depuis les premières tentatives il y a quatre cent ans pour trouver un itinéraire septentrional vers l’Orient jusqu’à la traversée finale de Roald Amundsen en 1903-1906.

Publicité

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s