Femme de marin 2022-10: Oslo/2

Comme je disais hier, demain est un autre jour. Donc, nous voici aujourd’hui où la matinée a été consacrée à régler le problème d’électricité pour Serge et faire du lavage pour moi. Oui, je dis bien la matinée consacrée au lavage car il est à noter que dans presque toutes les marinas où nous sommes allés en Europe, lorsqu’il y a une sécheuse ça prend toujours une éternité pour que le linge sèche. Habituellement, lorsqu’il fait beau, j’étends le linge sur les filières du bateau mais ce matin, il avait plu et le temps était incertain pour le reste de la journée.  Valait mieux jouer « safe ».

En ce qui concerne le problème d’électricité ce dernier a commencé à Tonsberg où on a manqué de courant. Arrivés ici, problème avec l’application pour avoir du courant, ensuite problème avec la borne électrique. Serge a été obligé de tester tous les fils et de suivre tout le système. En bout de ligne, on a été obligé de changer de borne car ils n’étaient pas capables de nous connecter avec l’application que Serge avait payé 2 fois. Conclusion, la marina paie présentement l’électricité. Beaucoup de temps a été perdu à tester. Par contre, le frigo marche présentement mais pas sur le 12 volts. Il aura d’autres vérifications à faire.

Ceci étant fait, nous avons pu prendre un petit ferry pour aller au centre-ville d’Oslo. Cela ne nous laissait pas grand temps car le dernier ferry revenait vers 18h. Nous avons pris un bus rouge pour faire un tour de ville mais nous avons été légèrement déçus. Premièrement, nous étions bien installés en haut du bus pour prendre de belles photos mais après 3 arrêts, on nous a obligés à changer de bus ce qui fait que nous avons perdu notre place, conséquemment les photos étaient moins spectaculaires à prendre. Aussi, le trajet était bizarre car on ne passait pas vraiment près des édifices importants et en plus il y a une partie qui s’est faite dans des petits chemins sans intérêt. M’enfin… Par contre, certains édifices sont vraiment beaux côté architecture (comme l’opéra d’Oslo) et les Norvégiens débordent d’ingéniosité et de créativité dans leurs installations. Je me demande toujours pourquoi au Québec on se pense les Kings des infrastructures. Faudrait vraiment un renouveau sur ce plan chez nous.

Aussi, les Norvégiens sont vraiment gentils et polis. On voit qu’ils aiment les touristes. C’est du moins mon expérience. Durant notre balade en bus, nous sommes passés devant le London Pub, le plus vieux bar gay du pays, là où a eu lieu la terrible fusillade il y a à peine une semaine (le 25 juin) par un Norvégien d’origine iranienne. Cette fusillade a fait 2 morts et 21 blessés (peut-être plus maintenant). Ça a dû être d’autant plus traumatisant car c’est un peuple très pacifique mais ce qui est étonnant c’est que le tireur a été neutralisé non seulement par les forces de l’ordre mais aussi par des passants. Étonnant également qu’après une semaine, il y avait plein de gens attablés à la terrasse en train de boire devant un amoncellement de fleurs que les gens viennent encore y déposer.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s