Chronique du Capitaine 2022-8 : Bonjour la Norvège

Jeudi/Vendredi 16/17 juin 2022

Traversée Danemark-Norvège,

Départ de Lemvig (Danemark) direction Mandal (Norvège). Distance prévue 95 milles nautiques, dans les faits pour le faire ce fut 102,5 km. Temps prévu 21 heures, actuel 24 heures, qualité de croisière prévue normale.

Nous avons vécu de la merde de 16 heures à 6 heures le lendemain matin, une houle de 1,5 à 2 mètres au près serré. Votre capitaine était très content d’avoir un marin aguerri car j’étais complètement en incapacité, soit un énorme mal de mer.  Disons que la seule fois où j’ai été malade à ce point c’était lors de ma première sortie en mer avec la marine canadienne. Merci Richard, sans toi j’aurais dû rebrousser chemin.

Vers 6 heures du matin j’ai commencé à mieux me sentir et Richard est descendu pour aller dormir un peu. La mer s’est aplatie, le vent n’était plus dans les 20 nœuds, mais dans le 10-12. Par contre il n’adonnait pas mieux. J’ai dû partir le moteur pour me diriger vers Mandal étant maintenant trop à l’Est. Le moteur est parti comme un charme mais en embrayant, bang il arrête! Oups mauvais signe, me suis-je dit. Je regarde autour, rien à voir, je repars le moteur j’embraye et bang il arrête encore. Je me dis qu’il y a certainement quelque chose dans l’hélice mais comme l’eau était à 14, je n’étais pas du tout intéressé à y aller. J’appelle la marina qui n’est quand même pas trop loin pour découvrir qu’ils n’avaient aucun service à offrir sinon d’appeler le service norvégien d’aide en mer, service semblable à Boat US pour ceux qui connaissent. Je les remercie et entretemps on s’aperçoit qu’une des amarres avant s’est détachée et que c’est elle la fautive. J’essaie de tourner l’essieu à la main, elle tourne un peu de bord pour ensuite bloquer. Puis c’est de l’autre bord pour bloquer encore. En mettant de la tension sur l’amarre fautive, je décide de couper l’amarre le plus proche possible de l’eau et de continuer à tourner l’essieu à main. Elle tourne, je la laisse tourner par elle-même et tout semble bien aller. Après quelques minutes, ok on part le moteur, embraye au plus lent, ça va, laisse rouler un moment, on essaie le reculons tout doucement ça va. Sourire aux lèvres on repart, il faut aussi dire que le vent avait descendu à 1-2 nœuds.

Samedi 18 juin : Mandal

Mandal, on arrive! Jolie ville, différent de ce que nous avons vu au Danemark. Beaucoup de places libres, il est encore tôt en saison. Comme vous pourrez voir sur des photos ici les Canadiens sont bienvenus, la fanfare nous accueille, il y a même une parade. Ok je fabule, la fanfare était le lendemain de notre arrivée et c’était pour fêter la fin de l’année scolaire, mais quand même très joli 😉

Les Allemands avait investi la Norvège durant la deuxième guerre et ils avaient creusé des abris dans la montagne. He bien deux de ces abris ici à Mandal ont été convertis en stationnement dd 2-3 étages, quand même une bonne récupération. Beaucoup de maisons dans la montagne dont certaines me font penser à la Grèce où tu peux te rendre à la maison que par des escaliers, l’auto étant stationnée soit en haut ou en bas. Par contre, ici tout est symétrique. Somme toute, la Norvège est plus jolie que le Danemark, beaucoup plus de reliefs, de montagnes, d’îles. Demain on va aller s’ancrer quelque part pour la nuit, il y a tellement d’endroits où on peut aller, j’ai vraiment hâte de voir ça. C’est à découvrir.

Là-dessus bonne journée à vous tous

Serge sur Nomade

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s