Chronique du Capitaine 2017-3: Angistri et Poros

9 Juin 2017 Angistri

Me voici finalement à l’eau. Eh oui,  finalement après 4 jours de niaisage, plus 7 visites et deux appels par la police du port, j’ai finalement reçu mon Decpa qui est le nouveau formulaire grec requis pour naviguer. Et demandez- moi pas ce qu’il faut faire avec sinon payer 50 Euros par année et il est bon pour 5 ans. Il semblerait que nous ayons encore besoin du transit log qu’il faut faire étamper à chaque arrêt pour la police du port, du moins c’est ce que la policière m’a dit, celle qui a quasiment fait une crise d’hystérie en regardant mon transit log, page par page, en se faisant aller le moulin à parole sans arrêt.  Je lui demande s’il y a un problème? Oui il y a un problème me dit-elle, tu dois faire étamper ton transit log par la police du port à chaque arrêt me dit-elle. Ok,  je lui réponds en haussant les épaules, car le niaisage avec les policse de port j’en ai mon voyage. Donc, quand je peux je ne vais pas les voir, tu te fais recevoir comme quelqu’un qui dérange trop souvent à mon goût et le pire, vous savez quoi? Ils n’ont même pas estampillé mon transit log, eux non plus. Donc si tout va bien la prochaine fois que je les verrai, ça sera à Kavala pour mon départ pour la Turquie.

Tout ça pour vous dire qu’à 15 h 00 cet après-midi, ils descendaient Nomade à l’eau, un peu trop long à mon goût dans un chantier, mais j’ai pu faire quand même pas mal de travaux, et oui il y en a toujours sur un bateau et admettons que le ménage que j’ai fait était plus que dû. Ceux qui me connaissent un peu plus que les autres savent que j’aime bien tout garder, et bien là je n’ai pas tout gardé. J’espère juste que je n’ai rien jeté qui me manquera un jour?

Trente minutes plus tard, l’annexe, bien amarrée à l’arrière, les voiles toutes grandes déployées, je filais à plus de 5 nœuds à 12 – 14 nœuds de vent apparent, mais le vent a continué à forcir jusqu’à 22 nœuds. À mon approche pour l’ancrage, j’avais deux ris de pris et qu’un mouchoir qui faisait office de génois. Mais quelle belle promenade! Seulement 2h 30 avant de mettre l’ancre et un dauphin, mais qu’un fois donc pas de photo, désolé!

Le vent a commencé à baisser, 14-15 nœuds présentement et la pétole demain si je me fie à la météo.

À la prochaine avec probablement un peu plus d’informations sur la Grèce et pas seulement de leur adorable police de port, car oui j’aime bien les Grecs! Et que dire de la Grèce : tout un pays! Donc à la prochaine!

11 Juin 2017 Poros

Après ma première baignade de l’année dans la mer Égée, je me sens fin prêt pour cette saison de navigation qui a débuté, faut bien l’avouer, d’une façon non optimale. Mais pour ceux qui me connaissent, vous savez que j’aime chiâler…  mais je sais aussi apprécier 😉

Donc après une merveilleuse nuit de sommeil et mon premier ancrage de la saison, comme je disais une baignade, un petit déjeuner à admirer l’eau limpide de la baie, on peut suivre la chaîne et voir son ancre par 6 mètres de fond. Départ pour Poros, l’ancre levée, je glisse entre Angistri et Dhoroussa, suis la côte de Methana pour suivre Poros jusqu’à la baie de Neorion en laissant sur mon bâbord le méga yacht Queen K qui, j’apprendrai plus tard, appartient à un riche Russe (confidence de Natacha, une Sud-Africaine travaillant à son bord, rencontrée à la taverna Paridiso).

Première journée somme toute tranquille à préparer l’annexe et son hors-bord qui n’avaient pas servi depuis l’an dernier. Après quelques coups de manivelle, le hors-bord roule comme un neuf ou presque. Mais depuis départ au deuxième coup à chaque fois, un coup pour l’étrangleur et un coup pour moi 😉

Visite à la taverna de Petros, employés avenants et sympathiques, Wifi gratuit, car mon Wifi Vodafone n’est pas des plus docile cette année. Impossible de capter le signal à Angistri, même chose ici, du moins dans la baie de Neorion. Je peux quand même envoyer mes positions par airmail, mettre à jour ma carte Google et transmettre ma troisième chronique et quelques photos.

De retour au bateau après un Kleptico pour souper et une bonne nuit de sommeil. Ce matin une petite saucette à l’eau, déjeuner, un cappuccino chez Petros et le taxi pour la ville de Poros. Jolie ville grecque de bord de mer avec ses bateaux de plaisance et de pêcheurs, plein de boutiques pour les touristes que je vois, mais quand même pas en effusion. Je loue une moto pour faire le tour de l’île en commençant par le monastère de Zoodohou Pigis qui me laisse sans commentaire, il ne valait même pas une photo. Ensuite le temple de Poséidon, disons que la route pour s’y rendre est beaucoup plus intéressante que le site du temple, car mis à part la base du temple et quelques pierres ici et là, il n’y a rien d’autre à voir. La végétation est surtout composée de pins omniprésents à la grandeur de l’île et qui dégagent un merveilleux arôme, quelques oliviers et encore moins de citronniers. Les plages sont jolies et propres, disons que ma saison ne commence pas les yeux tout écarquillés, mais ayant rencontré des Américains de la Floride qui ont loué un voilier il y a une semaine, eux étaient tout émerveillés. Je suis peut-être un peu trop sévère, mais c’est ce que moi je ressens et vois.

Demain départ pour Hydra l’île de Leonard Cohen 😉

Serge

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Publicités

Une réflexion au sujet de « Chronique du Capitaine 2017-3: Angistri et Poros »

  1. Attention Capitaine, de tes commentaires je vois que tu commence à tomber dans le déjà vu.
    Ça serait dommage, mais cela m’est arrivé aussi quand je voyageais au long court, il y a parfois saturation de ce qui est trop bien.
    Bonne continuation

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s