Chronique du Capitaine 2016-26 : Grèce-Kythnos, Cap Sounion, Égine

Bonjour à vous tous,

La dernière chronique je quittais pour Kythnos, ce que je fis, mais le vent de face ne voulait pas faiblir, donc je m’aidais du moteur et encore une panne, juste au sud de Kythnos, cette fois en moins de 15 minutes je pouvais fonctionner avec un bidon de diesel comme réservoir. Mais je vous dirai que ma confiance envers la disponibilité du moteur venait d’en manger un coup.

Me voilà donc bien ancré, le cul au quai de Merichas le port de l’île de Kythnos, fatigué, mais au moins à l’abri. Pour le moment rinçage du bateau suivi d’une petite marche dans la ville qui, somme toute, est toute récente. Je décide de manger dans une taverna sur le bord de l’eau pour ensuite retourner au bateau et dormir presque 11 heures de suite. Ce matin après le déjeuner, je vais défaire ma valve de sortie de réservoir et, pas de surprise, sinon qu’elle était bloquée avec un différent objet que la première fois, là je suis perplexe. Je replace le tout, enlève l’air de la conduite et le moteur repart au premier tour. Je commence à me demander  si ces choses dans mon diesel ne sont pas le fruit des travaux faits par le chantier de Kos Marina quand ils ont installé la ligne de retour du diesel? La décision est prise : je vais sortir de l’eau au plus vite et nettoyer ce réservoir au complet.

Après une visite  en moto de l’île sous un vent encore pire qu’à Milos et d’avoir rempli mes deux réservoirs de secours en diesel, je décide d’aller dormir à l’ancre dans la jolie baie de Kolona, cela me fera 3 milles de moins pour Cap Sounion.

Cap Sounion, un beau mouillage un peu rouleur avec une splendide vue sur le temple de Poséidon que j’irai visiter sous un soleil de plomb, plus beau de la mer que de près, surtout avec 8 euros de frais d’entrée. Je suis déçu si je compare à la Sicile ou la Turquie. Mais bon c’est ainsi.

Demain, direction le chantier de Takis Aprakis sur l’île d’Égine. J’ai déjà hâte d’arriver. Takis m’a appelé deux fois en deux jours pour me demander si tout allait bien et m’a même dit qu’il pourrait venir me chercher si jamais j’étais pris. Chapeau, je n’ai jamais senti qu’un chantier maritime pouvait se soucier autant de ses clients!

Mer d’huile à peu près pas de vent donc au moteur, mais pas d’autres mauvaises surprises. On m’attend au quai de sortie. Aussitôt arrivé, je suis hors de l’eau et placé sur pattes pour l’hiver. Je vous admettrai que le chantier est minimaliste, mais semble avoir l’essentiel. Le souci de plaire de la part du propriétaire est omniprésent, je crois que je vais m’y plaire.

Donc avant mon départ pour Montréal, des travaux sur le bateau entrecoupés de visites seront au menu.

Là-dessus, bonne soirée

Serge sur Nomade II a terre

Kythnos-Vrlokastro (8) Kythnos-Merichas (14) Kythnos-Merichas (7) Kythnos-Merichas (5) Kythnos-Merichas (3) Kythnos-Merichas (2) Kythnos-Driopis (1) Kythnos-Driopis (7) Kythnos-Driopis (4) Kythnos-Driopis (10) Kythnos-Driopis (15) Kythnos-Chora (13) Kythnos-Chora (12) Kythnos-Chora (11) Kythnos-Chora (8) Kythnos-Chora (7) Kythnos-Chora (6) Kythnos-Agia Giannis (1) Kythnos-Apotroussi (1) Kythnos-Apotroussi (2) Kythnos-Chora (1) Kythnos-Chora (4) Kythnos-Chora (2) Cap Sounion (28) Cap Sounion (26) Cap Sounion (17)

Cap Sounion

Cap Sounion

Cap Sounion

Cap Sounion

Cap Sounion

Cap Sounion

Cap Sounion

Cap Sounion

Cap Sounion

Cap Sounion

Une réflexion au sujet de « Chronique du Capitaine 2016-26 : Grèce-Kythnos, Cap Sounion, Égine »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s