Chronique du Capitaine 2016-17 : Grèce-Tilos-Kos-Nisiros

Bonjour à vous tous,

Après une mauvaise nuit à Symi, me voici en route pour Nisiros, en partie moteur, en partie voile, le vent souffle mais pas nécessairement dans la bonne direction. Malheur, j’ai une fuite d’huile entre une des têtes de mon moteur et le block. Je ralentis le moteur, ça va mieux mais le problème est sérieux. Avec le vent qui n’adonne pas, je change ma course pour Tilos que je peux rejoindre à la voile facilement et pourrai ainsi décider avec la tête reposée où serait le meilleur endroit pour les réparations. Une fois arrivé à Tilos, je décide que Kos sera mon lieu de réparation pour la sécurité de l’endroit et aussi un meilleur point de départ pour continuer ma route une fois les réparations complétées.

Me voilà de retour à Kos. Ils vont devoir sortir le moteur (ce que je pensais) pour regarder le tout, mais malheur le moteur est en si mauvais état que, ou,i il pourrait être réparé, mais j’en aurais peu confiance. Donc j’y vais pour une nouvelle motorisation, soit un Yanmar 29 chevaux (3YM30AE-KM2P-1). Maintenant le plaisir commence.

Vous savez la Grèce, le berceau de la civilisation avec l’Égypte comme on apprenait à la petite école. Le pays qui a vu naître et grandir des grands hommes comme Hippocrate, Aristote, Platon, Homère, Socrate, Thucydide, Xénophon, Démosthène, Périclès… et bien ils ont perdu des plumes si je peux me permettre. L’organisation, la planification n’est pas leur fort. Tout est fait à peu près. Commander ce moteur est un tour de force, je dois sortir l’argent de la banque par guichet automatique, la déposer dans un compte, appeler Athènes qui confirme avoir reçu l’argent et qui, deux jours plus tard, n’a pas encore confirmé avoir mis le moteur sur le traversier pour Kos.

Finalement, jeudi matin je reçois la confirmation (après l’avoir demandée) que le moteur a été mis sur un camion mardi et que, si tout va bien, je devrais le recevoir jeudi ou vendredi. Et bien 11h45, le camion arrive et le moteur y est bien. Je vais voir la boîte et mon nom est dessus. Je suis fébrile mais je devrai attendre une autre heure pour le voir. Ensuite le branle-bas de combat : en moins d’une heure il est à bord, mais là les difficultés recommencent. La base n’est pas la même, que faire? Refaire une base de fibre de verre, changer les pattes… Après la venue de quelques experts, on remet mes anciennes pattes et on va faire faire les assises à sa mesure. Ce choix me va. Maintenant  j’espère que les assises seront faites avant la fin de journée vendredi. On mesure la longueur nécessaire pour commander les câbles de contrôle du moteur, j’installe le nouveau panneau d’instruments qui sera plus à vue que l’ancien.

Durant mes attentes  j’en ai profité pour aller visiter Asclepieion où Hippocrate, le père de la médecine, y installa son hôpital. Joli site à visiter avec une vue splendide sur les alentours, Kos, la Turquie entre autres.

Ensuite, je prends un tour  organisé pour visiter l’île de Nisiros et son volcan qui est à voir selon moi, avec ses évents qui crachent un air brûlant mélangé au souffre. Une belle petite île de 1,000 habitants, dont le village principal (Mandraki) en contient 800, les trois autres villages de l’île se partagent le reste.

Là-dessus, bonne soirée

Serge sur Nomade II

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s