Chronique du Capitaine 2016-12 : Grèce-Arki & Patmos

Bonjour à vous tous,

Je suis à Arki au mouillage à siroter mon café, le son des chèvres et leurs clochettes qui broutent ainsi que les coqs que j’entends au loin sont les seuls sons qui me viennent aux oreilles ce matin. Un tout petit bercement me rappelle que je suis sur l’eau. Quelle différence avec hier où le vent oscillait entre 17 et 25 nœuds et des bourrasques jusqu’à 30 nœuds et une vague de 4 mètres à faire chier. Ce n’est pas la vague à laquelle je m’attendais, est-ce normal pour cette partie de la mer Égée? Je ne sais pas, mais je devrais en avoir une meilleure idée d’ici la fin de l’été.

Donc le voyage s’est fait en partie à la voile et une autre au moteur. Pour l’approche d’Arki,  qui selon les guides touristiques qui en parlent serait une des îles de la Grèce les moins visitées, avec une population permanente de 40 habitants.

Maintenant la baie de Grikou qui s’annonce un peu houleuse, mais quand même une bonne protection, je décide de me mettre à l’ancre malgré les mouillages que je trouve un peu loin. Mon annexe a été renversée par les vagues et le vent durant la traversée d’Agathonisi à Arki avec son moteur qui avait pris un bain d’au moins deux heures à l’eau salée. Hier je n’avais pas été capable de partir, mais au moins pas d’eau dans le cylindre, je pouvais le faire tourner. Donc au travail tout démonter, nettoyer, assécher, remonter et au troisième coup il démarre, bien heureux! Je m’en vais à terre avec l’intention de prendre l’autobus pour aller visiter La Chora et la Skala, la principale ville de Patmos.

Bon j’ai manqué le deuxième et dernier autobus de la journée. Qu’à cela ne tienne, il y a une location de moto, pour 15 euros pour la journée, un 125 cc. Dans les petits chemins de l’île ça ira à merveille. Donc visite de la Chora, endroit où Saint-Jean l’évangéliste y fut envoyé en exil par l’Empereur Domitien. Selon la légende, Patmos serait le lieu où Saint-Jean aurait écrit l’apocalypse. Pendant des siècles, Patmos fut la maison des pirates Sarazins. Patmos est considéré le centre spirituel de la Grèce après le Mont Athos que je visiterai l’an prochain.

Le monastère ferme pour le public à 13h30, je l’ai manqué, mais honnêtement un de plus ou de moins j’en mourrai pas. Ensuite, descente dans les petits chemins pour Skala, la plus grande ville de l’île et port. J’en profite pour acheter une bouteille de vin car la réserve diminue. Après avoir parcouru quelques villages de l’île, retour pour Grikou et le retour de la moto, mais pas de poste d’essence ici, je ne savais pas. Ici, l’essence c’est à Skala, point! Et bien le locateur me dit pas de problème et passez une belle soirée. J’avais aussi l’intention d’acheter des légumes, pas de chance, il faut aller à Skala. Tant pis, je prends une bière à une des tavernas de la plage et retour au bateau pour la nuit.

Là-dessus, bonne soirée

Serge sur Nomade II

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s