Chronique du Capitaine 2016-9 : Turquie

Bonjour à vous tous,

Lors de ma dernière chronique, j’étais encore à Didim. Quand j’ai quitté cet endroit, direction port Saint Nikolao, j’avais  l’intention d’y passer la nuit à l’ancre. Mauvaise idée! Après deux essais, l’ancre ne voulait pas tenir. Assez c’est assez, l’endroit est vraiment ordinaire, je continue pour Kuşadası. J’y arriverai vers 21h30 à la noirceur et malgré la fatigue tout a bien été. Ayant visité tous les endroits touristiques de la région qui m’intéressaient depuis mon arrivée en Turquie il y a maintenant 3 ans, il y avait le parc National de Dilek ou, entre autres, on peut voir des panthères Anatoliennes avec beaucoup de chance car il n’en reste plus beaucoup. Je me suis dit ça serait bien comme activité, et bien pas pu trouver rien. Donc après une bonne marche sur le long du port et dans le vieux Kuşadası, plein de boutiques qui sont là pour absorber le flot de touristes arrivant des navires de croisière pour aller visiter Éphèse et Pamukkale entre autres.

Donc après avoir fait la paperasse avec la police, l’immigration et le douanier, me voilà en route pour Pithagorion sur l’île Samos en Grèce. Eh oui, le reste de mon voyage sera la Grèce pour cette année.

Avant de quitter le Québec, plusieurs personnes me demandaient si j’avais peur d’aller en Turquie et je leur répondais non et on me disait soit : « C’est normal, toi ta peur de rien », soit « Avec la guerre et les attentats terroristes, moi je n’irais pas », soit « Avec la montée islamiste en Turquie ce n’est pas la place de la femme ».

Par où commencer? Parlons des Turcs : des gens travaillants, aimables, débrouillards et divisés en deux catégories : les gens de la côte, industrialisés, plus Européens que les gens de l’intérieur plus conservateurs, beaucoup plus islamisés et aussi beaucoup plus pauvres. Ce pays qui est laïc selon sa constitution se tourne de plus en plus vers l’Islam avec l’accord, ou devrais-je dire l’encouragement, du parti ‘Justice and Development Party’ AKP du président actuel Recep Tayyip Erdogan, qui essaie présentement de modifier la constitution du pays pour le meilleur ou pour le pire, c’est selon.

Je ne réponds pas à la question, je sais. Premièrement, ce n’est pas vrai que j’ai peur de rien, on a tous nos peurs. Ensuite la guerre, oui elle existe, mais pour le moment elle est confinée au sud du pays aux alentours de la frontière Syrienne et Irakienne. Pour ce qui est des attentats terroristes, oui Ankara, la capitale, ainsi qu’Istanbul ont été touchées, mais Paris, Bruxelles, même Saint-Jean-sur-le-richelieu et Ottawa ont aussi été touchés. Pour ce qui est de la montée islamiste, disons que selon moi aucun parti religieux ne devrait contrôler un pays, c’est le rôle des politiciens, aussi incomplets soient-ils, et non des religieux!

C’est aussi un pays où les gens semblent respecter les lois, paient leurs taxes. Ce pays cherche à entrer dans l’union européenne, est viable économiquement, sans oublier son histoire qui remonte à plus de 10,000 ans, qui contient des sites archéologiques d’une grande beauté, Éphèse, Pamukkale, Cappadoce, pour n’en nommer que quelques-uns.

Le New York Times a publié, mardi 19 avril, un éditorial intitulé «Envoyer un mauvais signal à la Turquie, dans lequel le quotidien américain fustige la décision allemande de permettre à la Turquie de poursuivre un humoriste Allemand. La Turquie connaît en moyenne trois nouvelles poursuites pénales par jour pour outrage au chef de l’État. Il y a certainement une glissade politique, disons que la démocratie est quelque peu malmenée. Surtout que ce même président  dit vouloir être un membre de l’Onu avec droit de véto pour représenter le monde Islamiste. Moi ça me fait peur, très peur même.

Par contre pour le moment ce pays demeure un des meilleurs endroits pour naviguer, en ce qui me concerne, avec ses nombreuses marinas avec des gens qualifiée, plein d’endroits pour s’ancrer, une mer propre et chaude pour se baigner et où il est possible de se faire comprendre avec l’anglais sans problème.

Là-dessus, bonne journée

Serge sur Nomade II

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Une réflexion au sujet de « Chronique du Capitaine 2016-9 : Turquie »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s