Chronique du Capitaine 2016-8 : Didim

Bonjour à vous tous,

La dernière fois que je vous ai parlé j’étais à l’ancre dans la baie de Gumluk. Windguru annonçait des vents du Sud de plus de 30 nœuds avec bourrasques jusqu’à 49 nœuds dans la baie de Gulluk et au nord jusqu’à Kuşadası, ma destination finale pour la Turquie cette année.

Comme il n’y a pas beaucoup d’endroits sécuritaires pour les vents du Sud sur cette route, j’avais donc opté pour la meilleure action soit me mettre à l’abri et attendre les deux jours que ce petit coup de vent passe. Chose dite et faite, mais je me réveille dans la baie de Türk Buku le lendemain matin à 6 heures avec des vents de 20-25 nœuds et des bourrasques d’à peine 30 nœuds! Humm, on va commencer par se faire un bon café et on regardera ce que les prévisions météo nous disent, que vois-je? Changement, des vents de 20-25 nœuds avec bourrasques de 30 nœuds tout au plus et ça serait un vent de travers arrière pour me rendre à D-Marin, marina à Didim

Jje les appelle pour m’assurer qu’ils ont de la place et me voilà parti! Une belle traversée du golf de Gulluk à la voile. Ok… pas si merveilleuse traversée enfin de compte car il y a des vents instables, ma vitesse variant de 3 à 7.8 nœuds et, petite malchance, en arrivant mon pilote automatique me lâche; je regarderai ça dimanche.

Pour le moment, après avoir affalé les voiles j’entre dans la marina. Je suis reçu par deux marinéros en pneumatique. Ils m’indiquent où aller, un des deux saute sur le bateau avec pendille à la main et l’autre se dirige au quai pour me recevoir. Un me dit d’avancer, l’autre me dit de reculer. Ostie que j’aime ça! Je dis à celui sur le bateau de se la fermer et que j’écoute l’autre parce qu’il me dit de faire ce que je ferais. Depuis que je suis en Méditerranée, ça fait trois fois qu’un marinéro embarque sur mon bateau durant une approche et ça fait deux qui me font chier.

Je suis présentement à Didim et la marina est plutôt loin de la ville. On doit prendre le Dolmus, 2 livres turques, soit moins d’un dollar. Bizarrement, c’est la première ville turque et j’en ai fait plusieurs qui me font penser à la Tunisie, par ses maisons, ses rues, les boutiques, les gens même. J’ai visité quelques sites archéologiques aujourd’hui soit le temple d’Apollon à Didyna, Milete et Priene. Priene fût construite aux alentours de 350 avant Jésus-Christ. Elle était une des douze villes qui formaient la Fédération ionienne Milete. Milete fût reconstruite après sa destruction par les Perses en 494 avant Jésus-Christ. Didyma, par contre, était un important centre religieux où les Oracles se prononçaient sur plein de sujets. Un temple en l’honneur d’Apollon fis de Zeus y fût érigé. Sa construction débuta en 550 JC mais ne fût jamais complètement terminée. Ce site connut plusieurs conquérants comme les Perses, puis vint le tour d’Alexandre le Conquérant, suivis des Romains, des Ottomans…

Demain sera une journée pour Nomade, des petits ajustements et je dois aussi regarder mon pilote.

Là-dessus, bonne soirée

Serge sur Nomade II

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s