Chronique du Capitaine 2016-5 : Datça

Bonjour à vous tous,

Pour un voyage de rêve, il faut quand même des côtés un peu moins roses dit-on. Et bien je vais commencer par Dirsek. Magnifique baie, un seul quai, donc un seul restaurant. Avant de continuer, je dois dire que le souper d’hier soir était excellent. Oui c’est vrai que c’était excellent, et pourquoi un autre souper au restaurant? La raison principale c’est qu’ils annonçaient des vents forts d’ouest pour la nuit et que c’était le meilleur endroit où aller. Mais j’avais des attentes et une chose que j’ai apprise en voyage c’est que plus tu as d’attentes, plus tu risques d’être déçu, et ce fut le cas.

Prenez note que je suis seul, oui tout fin seul dans cette magnifique baie, mis à part les quatre personnes y travaillant. Eh bien une fois assis à la table, tout le monde était occupé soit à regarder un match de foot, soit à regarder leur téléphone. Cinq minutes plus tard, quelqu’un se lève, me souhaite la bienvenue et me demande ce que je veux. Je demande le menu, le menu c’est ce qui est écrit sur l’ardoise en bas au quai me répond-t-il, sans commentaire. Je finis par commander une entrée mélangée que je n’ai pas aimée, ce qui est rare pour moi, et de l’agneau avec frites qui était correct, avec une bière. J’ai mangé avec deux …. chiens qui tournaient autour de la table. Disons que j’aurais mieux été à l’ancre, surtout que le coup de vent annoncé ne s’est pas matérialisé.

Départ à 6 heures du matin. Disons que j’avais hâte d’oublier l’endroit! Direction Datcha pour deux jours, mais avant je vais faire un détour par Bençik, qui, selon le guide nautique Imray, est un mini grand Canyon. En conséquence, mes attentes sont encore hautes, très hautes même, mais merde une petite baie jolie, sans plus, comme on en voit plein tout le long de la côte et que je trouve toutes jolies, mais dû à mon attente d’un mini grand Canyon, et bien croyez-moi j’étais déçu.

Enfin je pointe l’étrave vers Datça. Le ciel s’assombrit, j’en serai quitte pour trois averses en route et une autre pour mon arrivée. Datça : jolie petite ville de 10,000 de population, avec possibilité de faire des tours soit pour Palamut, soit pour Cnide (Knidos). Je passerai devant Palamut et mon prochain ancrage sera à Cnide, endroit que j’ai bien hâte de visiter, donc j’en parlerai plus à ma prochaine chronique.

Là-dessus, bonne journée

Serge sur Nomade II

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s