Chronique du Capitaine 2015-31: Agalimani, Tasucu & Silifke

Bon matin,
Hier quelle journée! Pour commencer très bien dormi, lever à quatre heures, départ à 5h15, un seul autre bateau dans la nuit soit un voilier que j’avais vu à Mersin qui a arrivé après que je me sois couché. Une fois les cordages qui retenaient Nomade à terre enlevés, il ne reste plus qu’à ramener l’ancre à bord et aller, oups, direction Tasucu.
C’est d’un calme plat. Vers 9 heures, le vent se lève, 12-13 nœuds du Nord-Est. Je déroule le génois et le courant m’aidant, je fais du 5-6 nœuds. Une heure plus tard, c’est l’accalmie avant la renverse et là le vent dans le nez, je décide de faire un arrêt à Agalimani (Bagsak). Jolie baie avec des restes de château qui n’est plus accessible, les militaires ayant décidé d’occuper le terrain. On peut même apercevoir les minarets. Donc à mon arrivée, deux bateaux à l’ancre. Les gens se baignent mais je suis suivi de 2 Gulets pleins de touristes, mais j’apprendrai des touristes turcs. Ici dans cette partie de la Turquie, ce sont surtout des Turcs qui viennent prendre leurs vacances. Après une baignade suivie d’une salade pour manger, je lève l’ancre direction Tasucu que j’ai pris soin d’appeler comme prévu car Mirach m’avait demandé de l’appeler 1 heure d’avance. J’arriverai 1 heure et 2 minutes après l’appel, et devinez quoi? Plus de place, un autre bateau est arrivé entre mon appel et mon arrivée et ils ont cru que c’était moi. Finalement on me fait glisser entre plusieurs petits bateaux de pêche. Je ne suis vraiment pas content et en plus l’eau et l’électricité sont trop loin donc pas accès. Mirach est supposé venir me voir. Je vais au petit resto-bar en face, personne ne parle anglais, seulement turc. Je demande une bière et on me dit qu’ils n’en ont pas. Je me lève en sacrant et va leur pointer du doigt de la bière. Je l’ai dit : c’est pas ma journée! Je bois ma bière en furie, le garçon vient me voir pour s’excuser, je l’envoie promener, je bouille, je peux très bien comprendre qu’il ne m’ait pas compris, mais si tu ne comprends pas, réponds pas!
Je retourne au bateau attendre Mirach qui n’arrive pas. Une couple d’heures plus tard je le rappelle. Je suis au bar, me dit-il, je vous attendais. Et bien moi je poirote dans le bateau et je vous attendais! Il arrive, il s’excuse, les gens du port ont pensé que lorsque l’autre bateau est arrivé c’était moi et ils leur ont donné ma place et eux ne veulent pas partir. Et bien moi je vais partir si je ne peux pas avoir accès à l’eau et à l’électricité, aussi bien être tranquille quelque part à l’ancre. Il décide finalement de déplacer un autre bateau du quai pour l’attacher sur une pendille dans le port. Devinez quoi ? Je me prends une pendille dans l’hélice en quittant les bateaux de pêche et un bon samaritain qui je pensais voulait m’aider a été enlever la pendille enroulée autour de l’hélice et m’a ensuite chargé 50 livres turques!!! J’aurais bien pu le faire moi-même, avoir su. Finalement, j’ai une place avec électricité pour 50 livres turques pour deux jours.
Il fait chaud, trop chaud, mais je voulais venir voir ici, et bien j’y suis, Disons que Chypre et la partie Sud-Est côté mer de la Turquie ne m’ont pas impressionné à date. Mon voisin qui avait pris ma place nous quitte vers 8h30 ce matin pour Karpaz Gate. Moi je vais prendre le Dolmus pour Silifke : 2 livres turques. On ne se plaindra pas et avec air conditionné en plus. Arrivé à Silifke la chaleur est accablante, la ville semble intéressante mais après 3 heures de marche je suis déçu. Mis à part le Château en haut de la montagne il n’y a pas grand-chose. Ma chemise est traversée de sueur et je ne suis qu’à mi-chemin pour le château. Je décide de rebrousser chemin. De retour à Tasucu, je m’endors comme rarement. Je me rends au bateau, allume les ventilateurs et me couche. Le temps de le dire, je dors. Trois heures plus tard, je me réveille et me sens mieux.
Demain matin, direction Ovacik Yarimadasi et si les vents sont favorables, peut-être même Aydincik Limani.
Bonne journée

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s