Femme de marin 2015-22: Les Tombeaux des Rois

Lorsque nous avons été visiter le site archéologique de Paphos avec Ariel, il y a quelques jours, il était indiqué que l’emplacement des Tombeaux des Rois se trouvait à 2 km de là. Nous avions marché un moment sur le site et avions trouvé plus loin quelques ruines et pierres, pensant que c’était là. Faut dire que sur les sites, les indications ne sont pas toujours évidentes et il n’y a jamais de guide pour nous informer. Donc, ça me chicotait. J’étais sûre que nous avions loupé quelque chose…
Ce matin, j’ai fait une recherche sur Internet et les images ne ressemblaient à rien de ce que nous avions vu. Un autre regard attentif sur la carte nous montrait que nous n’y avions pas été. Nous décidons donc de retourner à Paphos, bien déterminés à trouver le site. Arrivés là, nous voyons sur le stationnement des autobus Citysightseeing qui nous permettent de visiter la ville (les premiers bus de ce genre depuis que nous sommes à Chypre et parmi ce que nous avons visité). Nous prenons la formule «Hop and go » pour 12.5 euros chaque et descendons à l’arrêt no. 4 qui est justement les tombeaux des rois. On y voit clairement de là un vaisseau échoué au large.
Les tombeaux sont uniques à Chypre et très influencés par la tradition égyptienne, prônant que les tombes des morts devaient ressembler aux maisons des vivants. Le site comprend un ensemble bien conservé de tombeaux souterrains et de chambres funéraires dewstinés aux habitants de Nea Paphos lors des périodes hellénistiques et romaines entre le 3e siècle avant J.C. et le 3e siècle. Aucun roi, comme j’ai dit dans une chronique précédente, n’a jamais reposé dans ces tombeaux, mais plutôt des membres des classes aisées.
Les 7 tombes mises au jour occupent un vaste terrain. La plus impressionnante est la tombe no. 3, avec son atrium souterrain ouvert, entouré de colonnes. D’autres tombes ont des niches creusées dans les murs, dans lesquelles étaient déposés les corps. La plupart des trésors des tombeaux ont disparu aux mains des pilleurs.
Durant la période chrétienne, certaines tombes ont servi de refuge pour les premiers Chrétiens, tandis que d’autres furent habitées par des ermites. Beaucoup de tombes ont également été détruit3es par un tremblement de terre. C’est le site le plus intéressant que nous avons visité à date à Chypre. Dommage qu’il n’y ait pas de guide pour nous instruire plus.
Par la suite, nous avons repris le bus et avons débarqué dans la vieille ville. Cependant, nous avions juste assez de temps pour manger et le bus est revenu nous prendre.
Retour à la marina en fin d’après-midi sur un parcours de plus de 60 km sur l’autoroute. Je me rends compte que je suis nerveuse et quelque peu stressée sur la route. Je décide donc de prendre les 2 derniers jours qu’il me reste pour me reposer et profiter de la plage. Serge ira voir Nicosie après mon départ et même si je ne vois pas la Capitale, ce n’est pas grave car il y a bien des endroits que je n’ai pas vus. Le plus important est mon repos, d’autant plus que mon 1er vol de retour jusqu’à Zurich se fera de nuit. Comme je ne dors pas vraiment dans les avions et que je devrai attendre environ 6 heures à Zurich avant mon vol pour Montréal, je préfère faire le plein de repos, quitte à faire un petit somme dans la journée de mon départ.

P.S. Au lieu de mettre les photos en diaporama, je les ai mises en galerie. Cliquez sur la première, et elles apparaîtront en gros. Il n’y a qu’à cliquer sur les suivantes. On voit mieux.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s