Femme de marin 2015-09: Chu-ta-boutte, suite et fin (je l’espère!)

Je me sens molle

Ce matin, grande fatigue au lever. J’ai mieux dormi que les autres nuits mais toujours en me réveillant aux heures. Retour à l’hôpital Hôtel-Dieu pour passer une scintigraphie pulmonaire.
La scintigraphie pulmonaire est un examen qui permet de diagnostiquer une embolie pulmonaire. Elle se fait en deux temps. Au début, on vous met un pince-nez puis un embout dans la bouche par où vous devez inhaler un gaz, retenir votre souffle pendant 3 secondes et l’expirer de la même façon. Des photos sont prises durant environ 20 minutes. La 2e partie de l’examen consiste à vous injecter un liquide par voie intraveineuse et prendre à nouveau une série de photos.
Par la suite, on m’a remis un rapport préliminaire qui disait simplement qu’il n’y avait aucun risque d’embolie pulmonaire pour moi. On m’a redirigée au service de pneumologie où je devais rencontrer un résident en pneumologie pour la suite. Je reproduis ici le gros de la conversation qu’on a eue, après les questions d’usage :
Résident – Votre rapport indique qu’il n’y a aucun risque d’embolie pulmonaire pour vous.
Moi – Ok mais si je comprends bien, cette scintigraphie ne parle que des poumons. S’il y a un caillot logé ailleurs, cet examen ne le détecte pas?
Résident – Non, non, il n’y a aucun caillot logé ailleurs.
Moi (face de fille pas du tout convaincue par les propos du résident) – Ok…. Mais qu’est-ce qui arrive maintenant? Pourquoi est-ce que j’ai cette douleur à la poitrine?
Résident – Haussement d’épaules du genre : « Je sais pas »
Moi – Et pourquoi mon bras engourdit et ma jambe gauche me fait mal?
Résident – Haussement d’épaules du genre : « Je sais pas plus que tantôt ». Vous devez pas retourner voir l’urgentologue?
Moi – Non, c’est lui qui m’a dit que si je n’avais pas de caillot, vous alliez me prescrire quelque chose pour l’autre hypothèse qui était une inflammation de la cage thoracique.
Résident – Vous avez réussi « exceptionnellement » à voir un pneumatologue alors que vous n’avez rien! (dit sur un ton irritant du genre : « vous me faites perdre mon précieux temps », comme si j’avais réussi à frauder le système et me passer entre les mailles du filet pour voir un spécialiste!)
Moi – Ben, dois-je comprendre qu’il faut que je retourne à la case départ et que j’aille refaire la file aux urgences pour qu’on traite mon mal de cage thoracique?
Résident (petit sourire condescendent) – Non, vous allez voir votre médecin de famille.
Moi – Mon médecin de famille est au privé et il me coûte un bras et une jambe (qui sont déjà engourdis!). Je vous ai devant moi et vous êtes médecin. Vous pouvez pas m’éviter une facture et me prescrire quelque chose?
Résident – Vous pouvez aller dans une clinique externe
Moi – Ben oui, attendre des heures pour voir un docteur qui n’a aucune idée par où je viens de passer, qui va me prescrire de nouveau des examens et tout le bataclan!
Résident (soupir d’iirritation) – Bon, attendez, je vais appeler l’urgentologue que vous avez vu hier.
Après quelques minutes d’attente, j’ai eu droit à une prescription d’anti-inflammatoires que je dois prendre pendant 14 jours. Et si cela n’améliore en rien, je devrai prendre rendez-vous avec mon médecin de famille après mon retour de vacances, en espérant que mon séjour à Chypre se passe rondement.
Comme le résident n’a rien voulu me donner pour relaxer (stress et épuisement) et me faire dormir (moyenne de 4 heures par nuit), je me suis retrouvée à la pharmacie pour acheter du sleep-ez, genre d’aide au sommeil vendu sans ordonnance. Espérons que tout rentre dans l’ordre.

Foutre la paix

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s