FEMME DE MARIN 2015-4 : C’EST QUI LE GÉNIE???

Grand départ du Capitaine aujourd’hui. On file sur l’autoroute en direction de l’aéroport. Il est 14 heures et déjà le trafic est dense (as usual…). En embarquant sur la 520, Serge se rappelle qu’il avait commandé une antenne de radio chez Boathouse. On va donc faire une bifurcation vers cette entreprise d’équipements de bateaux avant d’aller le déposer pour son vol.
La nouvelle configuration de l’échangeur Dorval est un vrai nid de serpents et échelles qui met nos nerfs à bout! On viraille pendant presque une demi-heure avant de trouver l’endroit. Je ne sais pas qui est le petit génie qui s’est réveillé une nuit en se disant que ce serait une brillante idée de créer ce jeu grandeur nature, mais j’aimerais bien le rencontrer pour lui foutre mon poing sur la gueule! Une chance qu’on est un peu en avance et qu’on peut se permettre de perdre du temps dans les sens uniques et les pancartes qui ne sont pas complètement installées, ou, si elles le sont, changent de noms et de directions selon les humeurs des grands penseurs! M’enfin… C’est Montréal, avec tout ce que cette ville comporte de grandeurs et de frustrations.
Après les au revoir et les mots doux d’usage, j’ai enfin pu déposer mon Capitaine à l’aéroport pour ses vols et transports qui dureront 2 jours puisqu’il n’aboutira au bateau que samedi, jour où j’irai déjeuner avec ma pote Alice avec qui je dois commencer à planifier notre voyage en Irlande qui aura lieu l’an prochain. Par la suite, j’irai chez mon autre pote Lili-les-Bains récupérer mon maillot griffé qu’elle m’a fait (Happy girl I am!). Je ne pourrai parler à mon Capitaine que dimanche.
D’habitude, environ un mois avant chaque départ, la tension monte dans la maison. Le Capitaine est fébrile et a déjà la tête dans le voyage et tous les deux nous avons hâte au départ. Cette année, les choses se sont passées plus rondement. On sentait moins l’heure des adieux, le Capitaine et moi étions plus sereins, si bien que j’étais encore dans la mélancolie du départ ce matin, ayant de la difficulté à le réaliser. Pour garder un regard positif, je mets cette baisse de tension non seulement sur l’habitude qu’a créée notre vie de couple (depuis 8 étés, c’est entré dans les mœurs), mais aussi sur le fait qu’après 11 ans de vie commune, nous avons trouvé notre rythme. Je ne me sens pas le cœur arraché (même si sa présence va me manquer). Je me suis même récompensée en allant faire une petite virée chez Omer Deserres au retour (histoire de m’acheter d’autres toiles pour garnir mon mur de la Joie), et je prends un petit verre de vin à sa santé en écrivant cette chronique (bon, il est 16h30 mais c’est toujours l’heure du cocktail quelque part dans le monde!).
La mélancolie passagère va bientôt s’installer pour quelques jours mais cette année, j’en doute car je suis débordée au bureau par un printemps plutôt rock’n roll et toutes les tâches que je dois assumer en plus des miennes (personnel en congé de maladie, mouvement de personnel, grève des professeurs qui oblige à prévoir différents scénarios de reprise de cours, etc.). Ce qui fait que j’ai eu peu de temps pour penser à moi, m’admirer le nombril. Mes rares temps libres ont plutôt été occupés à peindre, activité qui met mon cerveau à off et me vide l’esprit d’idées négatives. J’en suis fort aise… Aussi, la santé de ma maman me préoccupe et il faudra que je mette la main à la pâte concernant ce dossier. A suivre….
Mais il y aura de doux moments cet été : mon annuel souper de sacoches, voir plus souvent les girls et ma fille que j’adore, mon voyage à Chypre pour rejoindre le Capitaine, le Défi des Dames de cœur (course que je ferai avec ma fille en juillet), quelques jours de vacances avec mes amours Christine et Guylaine, et peut-être une visite de ma sœur et sa fille. J’envisage donc l’été qui vient comme un ressourcement, les bonnes habitudes prises (81 livres perdues, en kilos ça fait presque 37 kilos).
Et les chroniques tant du Capitaine que les miennes recommencent. Yé!!!!

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s