Femme de marin 2014-36: 8e journée à Istanbul – son côté asiatique

Aujourd’hui, nous prenons le ferry pour aller du côté asiatique d’Istanbul. Je lis dans différents guides qu’il y a peu de touristes qui y vont et cela nous apparaît être le cas, du moins je vois moins de disparités chez les gens qui se promènent.

En arrivant dans le quartier d’Üsküdar, nous longeons le Harem Üsküdar Yolu qui est l’avenue près de la mer afin d’aller rejoindre la tour de Léandre que nous désirons visiter, tour qui se situe sur un tout petit ilot du Bosphore entre la rive européenne et la rive asiatique d’Istanbul. Cette tour fut construite en 408 avant J-C par le général grec Alcibiade, afin de contrôler les navires perses au sein du détroit du Bosphore. C’est alors un point de contrôle entre les villes de Byzance et de Chrysopolis. En 1110, le tour de Léandre fut reconstruite en forteresse par Alexis Comnène, empereur byzantin. Elle a ensuite été modifiée par les Turcs ottomans au cours du 15e et 18e siècles. La tour servit de phare pendant des siècles. Appelée par les Turcs Kiz kulesi, elle abrite désormais un café/restaurant offrant un panorama somptueux sur les rives d’Istanbul.

Nous arrivons à l’embarcadère et voyons qu’on nous charge 20 TL (10 $) par personne pour faire environ quelques centaines de pieds en bateau pour se rendre à la tour et y monter. On se regarde penauds et on trouve ça ridicule. On décide alors de s’attabler à une terrasse pour y boire un rafraîchissement et prendre des photos de la tour et du Bosphore. On y voit 2-3 gars qui nagent et je peux vous dire qu’on me paierait cher pour que je plonge dans le Bosphore qui est très pollué, semble-t-il! En plus, il y a beaucoup de courants.

Envie ici de vous partager une légende très répandue en Turquie en ce qui a trait à la tour de Léandre: Un oracle prédit à un sultan que sa fille serait mordue à mort par un serpent le jour de son 18e anniversaire. Pour écarter sa fille des serpents, le sultan fit alors construire la tour de Léandre pour la protéger jusqu’à ses 18 ans. Seul son père lui rendit alors visite au sein de la tour. Satisfait de son idée ingénieuse, le sultan apporta un panier de fruits exotiques à sa fille le jour de son 18ème anniversaire. Un serpent était caché dans les fruits et mordit alors la jeune princesse qui mourra devant son père à cet instant. La prophétie de l’oracle avait été respectée. La tour porta alors le nom de la fille du sultan, à savoir Léandre. Cependant, une seconde légende, d’origine grecque existe. C’est le mythe de Héro et Léandre. Léandre nageait chaque soir pour rejoindre Héro de l’autre côté du détroit. Un soir de tempête, la lumière tenue par Héro qui guidait Léandre s’éteignit à cause des vents. Léandre se perdit et se noya dans le détroit. Bouleversée, Héro se jeta de la tour et mourut. Deux belles légendes, c’est le fun, hein?

Par la suite, nous décidons d’aller visiter le Palais de Beylerbeyi, construit en 1865 par l’architecte Sarkis Baylan sous le règne du sultan Abdulaziz en remplacement d’un palais en bois édifié au début du 19ème siècle par le sultan Mahmud II.  En fait, le Palais de Beylerbeyi fut construit pour y accueillir les chefs d’États ou pour servir comme résidence d’été au sultan.

Dans Google, on estime que le Palais se situe à environ 7 km d’où nous sommes. Nous nous adressons donc à une employée d’un kiosque de tourisme aussi intéressée à nous renseigner que d’avoir envie de se faire mordre par un cobra! Elle nous indique d’une façon vague où prendre le bus et nous y allons à tâtons sans trop savoir lequel prendre exactement. Nous finissons par trouver lequel et nous nous y engouffrons parmi les gens. Serge demande alors au chauffeur combien cela coûte. Le gars lui prend 7 TL (3.50 $) et du petit change. On part rien que sur 2 roues presque et comme le bus est bondé, nous sommes debout à essayer de nous maintenir en équilibre pendant que le chauffeur conduit comme un pied dans les rues sinueuses. Vous imaginez la scène? Nous, on essayait de voir les pancartes indiquant le château et c’était impossible de consulter la carte, nos 2 mains étant occupées à se tenir à flot pour ne pas tomber.

Après 30 minutes de ce tour de manège, nous décidons de descendre, croyant qu’on était rendus. On s’informe à un gardien qui, pas trop sûr, s’informe à une autre personne et on se rend compte qu’on doit rebrousser chemin. On avait manqué l’arrêt d’environ 15 minutes. On reprend un autre bus qui nous charge 5 TL (2.50 $) cette fois-ci! On arrive à destination et nous décidons de manger à une terrasse. Comme il est 13h15, c’est l’appel à la prière et à chaque fois, je fais le saut d’entendre le muezzin « caller la shot » dans les haut-parleurs. Le serveur nous dit que le Palais est juste à côté. Après avoir marché encore quelques temps, croyez-le ou non, ben on a jamais trouvé le maudit Palais!! Fatigués et tannés, nous décidons de reprendre le ferry pour revenir sur la rive turque où nous habitons. Nous reprenons le bus pour nous rendre au ferry et cette fois-ci, le chauffeur ne nous charge rien, nous disant que ça prend une carte pour le bus! Voilà 2 chauffeurs précédents qui ont fait de l’argent avec nous. C’est donc nous les « têtes de Turcs »!!!

Arrivés au traversier, Serge recharge sa carte et comme les indications ne sont pas claires, nous prenons un bateau qui nous amène à hauteur du Musée naval, soit plus haut que l’endroit où nous sommes supposés arriver. On reprend un 4e bus qui, cette fois-ci, nous amène à bonne destination.

Ce fut une journée qui ne nous a pas trop gâtés côté découvertes. On se reprendra demain.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s