Femme de marin 2014-16: Vous avez dit « Doute »??

Aujourd’hui est une journée moche, une journée de doutes, comme il y en a parfois….

Je suis assise avec mon ancien patron et une ancienne amie qui, dans mon rêve, travaille à la même place que moi. Mon patron distribue les responsabilités et les dossiers et fait comme si je n’étais pas là, comme si je n’existais pas. Je me réveille amochée et triste. Vous allez dire : « Ah, oublie ça. Ce n’était qu’un rêve! ». Ben non, ce n’est pas qu’un rêve. C’est la transposition de ce que je vis et ressens depuis quelques années au boulot. Un sentiment d’abattement qui a fini par me gagner après tant de luttes et d’espoirs déçus. Le soldat est fatigué…

Dehors, le temps est gris et à la pluie. Je suis toujours dans l’attente : attendre qu’il fasse beau et chaud, attendre des nouvelles du Capitaine ou une nouvelle position GPS pour voir sa progression, attendre un poste qui m’apporterait de nouveaux défis, attendre que l’inspiration vienne, attendre…. Mais détromprez-vous, je n’ai pas l’attente passive : je me débats comme un diable dans l’eau bénite et je suis loin d’être sanctifiée!!!

La vérité c’est que j’y ai perdu beaucoup de mon énergie à la longue. Ça a fini par gruger ma santé physique et mentale (Mais non, je suis pas folle; juste harassée). Autrefois, j’avais « le vin triste » comme on dit; maintenant, je ne suis même plus obligée d’en boire pour être dans cet état.

Aujourd’hui est une journée moche, une journée de doutes, comme il y en a parfois….

Bon, le Capitaine est parti depuis seulement 18 jours. Je suis donc encore dans mon mois de mélancolie post-départ habituel (donc dans la norme, c’est permis). Je vais me donner ça comme excuse pour alléger ma tristesse. Enclencher des choses, un nouveau cycle, demande de l’énergie et j’en ai peu. Mais vous ne savez pas tout ce que j’ai fait pour m’en sortir. Je vous l’ai dit : un diable dans l’eau bénite, ça se démène en maudit, ça!! Un diable, c’est digne d’un exorciste parce que ça déplace de l’air et que c’est pas toujours joli à voir!

Le Capitaine avance et parfois je pense que moi, je rame dans le sens contraire et que c’est pour ça que je suis épuisée. Compte tenu de ma santé, je suis entrée dans l’ère du lâcher prise et c’est peut-être ce qui explique aussi la grande fatigue. C’est quand on relâche les muscles qu’on sent toute la tension qu’on y avait mise. Me semble que je me coucherais sur un radeau et que je me laisserais aller n’importe où. Une sorte de « knowhere » purgatif….

Aujourd’hui est une journée moche, une journée de doutes, comme il y en a parfois….

C’est ça que j’avais écrit dans ma dernière chronique : que le doute s’installe parfois confortablement et qu’il faut se battre avec toute l’énergie du désespoir (ou de l’espoir, c’est selon) pour le sortir à coup de pied au cul de chez soi. Toutes sortes de doutes : sur moi-même, sur ce que je vaux, ce que je peux encore apporter et sur le but de mon utilité sur terre parfois…

Mais des doutes, je n’en parle jamais. Mes chroniques consistent généralement à parler de mon lien avec le Capitaine et combien il me manque. Les gens voient une femme solide et se demandent comment je fais. Moi aussi, je me demande parfois comment je fais… Mais j’en parle jamais parce que je ne veux pas inquiéter personne : l’entourage, le chum, la famille, les amis. Parce qu’il y a toujours quelqu’un pour se mettre en mode solution : « Tu devrais faire ci…. As-tu essayé ça? ». Les gens veulent être rassurés sur votre compte pour passer à autre chose, leurs choses. Alors, tu ne dis rien, tu gardes ça pour toi pour ménager leurs doutes à eux…. Et pendant ce temps sur les réseaux sociaux, tout le monde a l’air d’avoir une vie tellement plus excitante que la tienne!!

Aujourd’hui est une journée moche, une journée de doutes, comme il y en a parfois….

Ça arrive, c’est la vie. Des hauts et des bas… Je vais aller déjeuner et j’irai alléger mon portefeuille aujourd’hui, histoire de me faire plaisir et ménager mes doutes…

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s