Femme de marin 2013-33: Retour à la maison

Retour à la maison après une longue journée de voyagement. Le tout a commencé par le vol Venise-Paris avec une demi-heure de retard, l’avion ayant été retenu à Paris. Nous embarquons et je calcule déjà le temps qu’il me restera pour ma correspondance à Paris. Ce sera juste.

Près de moi, une magnifique jeune Française au début de la vingtaine, longue robe bleu royal, sandales à talons très hauts, blonde aux yeux bleus, bouche rouge, un visage d’ange. On dirait un mannequin. Tous les hommes se dévissaient régulièrement la tête vers elle. Nous échangeons quelques paroles et je lui dis en riant : « C’est vraiment drôle. Tous les hommes vous regardent. J’imagine que vous savez pourquoi! ». Elle éclate de rire et ne semble pas s’en préoccuper. Je crois qu’elle est habituée.

L’atterrissage ne se fait pas en douceur. J’ai l’impression que les pilotes d’Air France sont d’anciens pilotes de chasse de F-35, avions qui ont comme particularité de pouvoir atterrir à la verticale! C’est comme si arrivé au-dessus de la piste, le pilote laissait tomber l’avion d’un coup. Paf!!! On se regarde médusés… A chaque fois que je prends Air France, c’est toujours comme ça!

Arrivée à Paris, il ne me reste qu’une heure pour boucler mon transfert. Je cours dans tous les sens et je finis par trouver où je peux prendre mon autre avion. Mon autre vol est à l’autre bout de l’aéroport et j’arrive de justesse en nage. Je l’air de tout sauf de la jeune Française. La madame est loin d’avoir l’air fraîche comme une rose!

Je m’écrase dans mon siège et je respire enfin. Je ferme les yeux et je me prépare mentalement pour une autre envolée qui durera 7 heures.

Le départ tarde à venir et nous poireautons une heure pour se faire dire qu’il y a une panne dans le convoi à bagages. Ceux-ci devront être apportés manuellement jusqu’à l’avion. C’était bien la peine de me presser!

Mis à part un autre atterrissage à Montréal similaire à celui de Paris (c’était encore un vol d’Air France!), le vol s’est bien passé et j’ai pu dormir un peu.

Après être arrêtée au dépanneur pour m’acheter pain et lait pour le déjeuner demain matin, ce n’est que vers 10h30 hier soir que j’ai pu enfin mettre la clé dans la porte et entrer dans mon Home, sweet Home. La madame avait de l’énergie à revendre et j’ai entrepris de défaire mes bagages, classer mes papiers, faire un lavage, prendre une douche pour me coucher vers minuit trente.

A 4 heures du matin, réveil après une courte nuit agitée par des rêves de toutes sortes. Et hop! Me voilà repartie pour une autre journée bien remplie : payer les comptes, régler le budget, répondre à quelques courriels, ranger les articles de voyage, faire la liste d’épicerie, prendre mes messages téléphoniques. La pharmacie a eu le o.k. du médecin et je pourrai aller chercher mon médicament tantôt. Oh, béatitude!!!

 J’ai la chance de ne pas souffrir vraiment du décalage horaire. Par contre, je me paierai un petit roupillon cet après-midi, histoire de ne pas me réveiller aux petites heures du matin demain.

Quant au Capitaine, il a repris la mer avec joie mais auparavant, il m’a envoyé les dernières photos de Venise.

Ne reste que quelques semaines avant son retour et la madame a bien hâte! Trois semaines de bonheur et de farniente, que demander de plus?

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Publicités

2 réflexions au sujet de « Femme de marin 2013-33: Retour à la maison »

  1. Récemment, mon épouse et moi avons fait une croisière sur la Méditerranée. Le 5 juin, nous étions sur le retour d’une excursion à Murano et Burano. En passant au bassin de Saint-Marc, nous avons aperçu le Nomade II. J’ai pris quelques belles photos du Nomade II avec Venise en arrière plan: d’abord le Palais des Doges, puis la Place Saint-Marc. Si vous me donnez une adresse courriel, je peux vous les envoyer.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s