Femme de marin 2013-20: Florence et l’Alsace

Vous savez, cette pub de voyage montrant une femme sur une plage qui fouille dans une glacière à la recherche du dernier esquimau au chocolat? Elle se rend compte qu’il ne reste plus rien et demande tout haut qui a pris le dernier. On voit par la suite ses jumelles dont une a le visage complètement barbouillé de chocolat. La femme regarde les deux fillettes à tour de rôle et n’arrive pas à trouver qui. Son mari arrive et lui dit quelque chose comme : « Voyons, chérie, tu es sergent détective! ». Fondu au noir puis petite musique et inscription à l’écran : « Si vous voulez décrocher »… ou quelque chose du genre en parlant des vacances au Nouveau-Brunswich.

Ben, j’ai dû vraiment décrocher depuis le début des vacances car j’avais comme tâche ce matin de nous trouver un hébergement pour Florence et ça m’a pris presque toute la journée pour y arriver. Moi qui suis habituellement bonne en recherche sur le Net, je n’arrivais plus à me souvenir de rien! Bon signe pour la détente mais mauvais lorsqu’il s’agit de se débrouiller! Habituellement, lorsque je viens rejoindre le Capitaine en juin, ce n’est pas la saison touristique. Le gros de la saison bat son plein généralement en juillet et août. Mais à Venise, c’est un peu la folie furieuse à ce temps-ci de l’année. Pour Florence, presque tout est booké, en tout cas tout ce qui est abordable comme prix. Nous avons décidé de ne pas louer de voiture et de prendre plutôt le train car à Florence, on doit également laisser la voiture à l’entrée de la ville. Nous verrons pour d’autres endroits. Nous avons fini par trouver une petite pension, à mi-chemin entre le Bed&Breakfast et l’hôtel, pour une nuit à un prix acceptable (déjeuner compris). Nous avons prévu notre séjour pour vendredi le 21 juin (rien de disponible avant). Nous aurons le temps de visiter bien d’autres choses avant.

Pendant ce temps, Maude est de retour à Paris après avoir eu un coup de foudre pour la région de l’Alsace et Strasbourg. Je savais déjà que les paysages sont à couper le souffle et les gens très chaleureux. Ils ont fait un petit saut à Kehl en Allemagne pour revenir par Wissembourg en Alsace du nord. Pas de photos aujourd’hui sinon une de Maude qu’elle m’a fait parvenir. A lire tout ce qu’elle a ingurgité en bière et en flammkuchen et à voir sa taille de guêpe, je me demande bien où elle met tout ça! Pour ce qui est de la flammkuchen (tarte flambée), je tiens la recette originale de la mère de mon ex Michel, Alsacien. Si tu la veux, Maude, fais-moi savoir.

image

Publicités

Une réflexion au sujet de « Femme de marin 2013-20: Florence et l’Alsace »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s