Femme de marin 2013-19: vie de quartier

Aujourd’hui, nous prenons un vaporetto qui nous mène jusqu’au quartier Dorsoduro, quartier où se trouve la gare centrale de bus et de trains. Nous voulons nous informer pour aller à Florence et Vérone. Pour louer une voiture, c’est environ de 100 à 125 euros par jour,, tandis que pour Hertz, ils nous demandaient 200 euros pour 3 jours. Puis, nous traversons à la gare de train et nous comptons 180 euros pour 2 personnes aller-retour. Nous déciderons demain quel planning nous choisirons.

Puis, nous entreprenons une grande marche qui nous fera traverser successivement les quartiers Dorsoduro, San Polo/Santa Croce, Piazza San Marco et Castello pour revenir jusqu’au club nautique. Nous nous imprégnons de la vie quotidienne de Venise et nous nous étonnons de l’étroitesse de tant de petites rues qui s’étirent en dédales et je comprends qu’autrefois, on y a éloigné les souffleurs de verre et toute profession qui mettrait la ville en péril s’il survenait un feu. Je me demande, lorsque ça arrive, comment les pompiers font pour atteindre les maisons dans ces ruelles à peine plus étroites que mes deux bras étendus chaque côté de mon corps, comme en croix.

Les Vénitiens disent de leur ville qu’elle prend la forme d’un poisson, dont le quartier de Cannaregio serait la dorsale et celui de Castello, la queue. Nous séjournons dans la queue et la vie y est bien tranquille, contrairement à l’an dernier où nous avions passé les deux dernières semaines dans le port de Catania en Sicile, lieu de déchargements et chargements incessants, 24 heures par jour, à l’aide de camions dont les roues étaient en métal, semblables aux trains. Les pavés, eux, étaient en pierre de lave. Certaines nuits, c’était impossible de dormir. Cette année, nous apprécions tellement la sérénité des lieux!

Pendant ce temps, ma belle Maude est en Alsace, visite Strasbourg, achète et boit du vin et traverse en Allemagne, tout comme je l’ai fait il y a près de 15 ans maintenant. Puisse-t-elle apprécier et avoir autant la piqûre des voyages que je l’ai eue dès la première fois que j’ai mis les pieds hors du continent.

Demain, journée passée sur le bateau : ménage, entretien et recherches sur Internet pour d’autres endroits à visiter dans le coin.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Publicités

2 réflexions au sujet de « Femme de marin 2013-19: vie de quartier »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s