Femme de marin 2013-18: Le Palais des Doges

Je reprends mon réflex ce matin. Faut dire qu’hier j’ai trimballé mon ancien petit Nikon Coolpix S9200 et je me suis vite rappelée pourquoi je l’avais mis de côté pour opter plutôt pour un réflex. Chacun ses goûts, mais moi je DÉTESTE les numériques. Au soleil, c’est pas mêlant, tu vois RIEN sur l’écran! J’avais fait des pré-ajustements et j’ai photographié à l’aveugle la majorité du temps. Vite que je retrouve mes marques au plus sacrant! Pourquoi je déteste le S9200? Le temps de réaction est super lent (t’as le temps de te commander une gellato quasiment…), et comme le zoom est assez puissant, c’est un mange-batteries qui bat des records. Bon, il y a les hybrides avec viseur qui m’intéressent mais ça coûte la peau des fesses (les miennes sont généreuses), parfois plus qu’un bon réflex. Les performances sont acceptables mais il y a toujours le problème de la batterie. Donc, attendre encore pour voir ce qui sortira dans les mois à venir. Ce qui est intéressant des hybrides c’est que certains ont des objectifs interchangeables et vous permettent de voyager léger. Pour moi qui dois limiter les bagages en voilier, c’est une option à considérer.  Étant une inconditionnelle de la marque Nikon, le Nikon 1 avec viseur a ma préférence. Voilà pour la petite chronique « opinion sur la photo! ».

Chaque matin, il nous faut ¾ heure-1 heure de marche pour atteindre la Place St-Marc. Sur l’Ile de Venise, comme j’ai dit dans une chronique précédente, il n’y a pas de voitures. Tout se fait à pied ou en bateau. A plusieurs occasions, durant notre exercice, nous voyons des ouvriers travailler en charriant le matériel (briques, etc.) dans des brouettes et en montant le stock par un système de poulies dans les échafauds. Morale de l’histoire : l’Homosapiens Italianus Nordicus est non seulement beau, mais en forme même s’il a la tête blanche ou grisonnante. Bien que certains monsieurs âgés cultivent la petite brioche, c’est quand même un plaisir sans cesse renouvelé pour les yeux que de voir autant de testostérone au mètre carré.

Il y a tellement de touristes à Venise et qui viennent des 4 coins de la planète, ce qui donne droit à toutes sortes de bizarreries vestimentaires, spécialement chez les femmes : robes longues ou courtes, pantalons longs et jeans, foulards dans le cou, bottes, gilets ou manteaux. Moi qui endure à peine mes capris et ma petite blouse sans manches, je me demande comment elles font! Je vois aussi beaucoup de dames plus âgées avec une orgie de bling-bling au cou et aux poignets. Avec cette chaleur, je ne pourrais rien endurer de superflu sur ma peau.

–          Me semble que c’est de circonstance quand tu fais une croisière et que tu manges à la salle de bal le soir à la table du Capitaine; pas quand tu visites à une chaleur pareille!

Mon chum me fait une de ses réflexions songées :

–          Même là, je vois pas pourquoi tu irais manger dans la salle de bal en croisière. C’est pas une obligation.

–          Bien, quand tu fais une croisière, tu choisis la totale, me semble!

Mon chum, stoïque, premier degré :

–          Pfff, niaisage….., tu manges avec le Capitaine à tous les jours, non?

Vu de même…..

Ce matin, visite du Palais des Doges. Nous apprenons que nous ne pourrons pas prendre de photos à l’intérieur. Je suis donc allée sur Internet chercher quelques photos pour vous montrer toute la richesse de l’architecture. Les photos de l’extérieur et celles des cachots au sous-sol sont de notre cru. Le Palais des Doges est un édifice extrêmement riche en œuvres d’art. Il avait en même temps la fonction d’habitation privée du Doge, du siège du gouvernement de la Sérénissime et de Palais de Justice. Les plafonds des salles sont décorés un peu à la façon du Château de Versailles. C’est magnifique! Nous passons dans un tunnel sous le pont des soupirs et mon esprit romantique en prend un coup. Moi qui pensais que ce pont était dédié aux soupirs des amoureux… En fait, il a été nommé ainsi à cause des soupirs des prisonniers qui se rendaient dans leurs cellules en attendant de connaître leur sort.

Nous nous sommes informés pour le prix d’un tour de gondole. Pour deux personnes et un tour d’une demi-heure, environ 80 euros. Il y en aura sûrement un mais pas aujourd’hui. Nous retournons sur le bateau pour l’étape maillots et arrosage à intervalles réguliers, histoire de se la couler douce.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

Publicités

4 réflexions au sujet de « Femme de marin 2013-18: Le Palais des Doges »

  1. BRAVO! D’avoir laissé tes Jeans à la maison!! Tu as un capitaine à tout les soirs…. Je l’aime lui!!!! Merci pour les belles photos, ça me fais rêver…

    Bixoux du Québec frette… XXXXX Mange une gelato pour moi, UNE!XX

  2. L’été prochain tu pars équipée en Lili-les-Bains, en échange des cours de photos!!! XX

    Histoire de vivre à plein dans le pur confort tes aventures avec le Capitaine!!

    • Oh que oui que la proposition m’interesse!!!! Ca va me faire tres plaisir de te donner des cours de photo mais j’ai l’impression que tu en sais deja pas mal!!! On se donne des news a ce sujet et je note pour l’equipement Lili (je veux pas que tu oublies, ahahahah)xxx

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s