Femme de marin 2013-16: Venise, le labyrinthe

Après un bon déjeuner et une douche rafraîchissante, nous sommes partis au hasard des rues jonchées de touristes. Du monde, il y en a à Venise! C’est peut-être à cause de la Biennale qui se tient présentement sur l’île du Lido juste en face. Beaucoup d’Allemands, mais surtout des Japonais qui arrivent en troupeaux avec leurs flashs incessants.

Nous avons convenu d’explorer les petites rues qui s’étiolent comme un labyrinthe qui n’en finit plus. Les beautés architecturales sont présentes partout et on pourrait même marcher constamment le nez en l’air si ce n’était de faire attention aux passants qu’on croise continuellement. Le trafic à Venise, il est là, mis à part sur l’eau où les gondoles se suivent à la queue-leu-leu. Le trafic est dense là aussi! Par contre, je n’ai entendu aucun gondolier chanter. Ils se parlent plutôt de gondole en gondole, probablement pour se donner des indications  de passage tellement les canaux sont étroits. Rares sont les endroits où on peut trouver un peu d’intimité. Demain, nous irons visiter plus tôt afin d’éviter les files d’attente.

Tout comme l’an passé lorsque j’ai fait la côte ouest de l’Italie et la Sicile, les hommes aiment se retrouver attablés ensemble à discuter haut et fort. Leur voix est comme une mélodie continuelle. Vive la langue italienne! Donc, point n’est besoin de chanter, juste parler fera l’affaire…

Pour aujourd’hui, nous n’avons rien visité de particulier et nous nous sommes contentés de nous imprégner de l’atmosphère de cette ville légendaire. Ce qui est surprenant c’est qu’avec toute cette eau dans la ville, il n’y a aucune odeur nauséabonde. Sûrement dû au fait qu’il y a des courants et des marées à Venise.

Les bâtiments sont comme de la dentelle tellement l’architecture est travaillée avec soin. Par contre,beaucoup de bâtiments et de statues n’ont pas été entretenus et montrent des signes évidents de vieillesse, mais cela fait tout le charme de cette ville. Il est facile de s’imaginer l’atmosphère qui y régnait au moyen-âge. Partout, on retrouve des boutiques qui vendent le fameux verre de Murano mais les prix sont souvent exorbitants. Au gré de notre marche, nous  nous sommes retrouvés dans un quartier plus chic où tous les vêtements et chaussures étaient hors de prix. Une paire de souliers : entre 300 et 500 euros facile…. Je suis tombée sur une boutique de chaussures travaillées à la main, avec des talons originaux sertis de bijoux. J’ai vu le prix d’une paire : 1200 euros!! J’ai pensé à Lili qui serait tombée d’admiration devant le chef-d’œuvre!!

Pour dîner, nous nous sommes arrêtés dans une petite trattoria sympathique et avons commandé une pizza aux artichauts et un bon petit vin maison. Nous étions à hauteur de la cuisine et entendions le cuisinier chanter une balade italienne. C’était tout à fait charmant. Par la suite, nous nous sommes payés des gelattos qui n’ont pas leur pareil et avons terminé notre balade sur une terrasse avec des cafés latte. Deux pour 13 euros. La bière, elle, coûte 4 euros. Morale de l’histoire : mieux vaut se paqueter la fraise!

Le plus gros défi de la journée a été de me battre avec mon appareil photo en tentant de trouver les bons réglages sur le manuel.  C’est comme si je n’avais jamais suivi de cours de photo  car je n’étais pas satisfaite des résultats. Test, clic et re-test…  Je switchais du manuel à l’automatique et rien ne me donnait satisfaction. J’ai dû retravailler certaines photos et bon… on n’en fera pas une maladie et je commencerai pas à me stresser avec ça. J’ai fini par régler ça sur le mode P (pour Party, selon le terme humoristique de ma professeur Sylvie). On ira au plus simple si ça gosse trop! Les photos créatives et artistiques, ça sera pour un autre jour.

Somme toute, une première journée relaxe avec une petite brise invitante. Ce soir, repos sur la bateau.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Une réflexion au sujet de « Femme de marin 2013-16: Venise, le labyrinthe »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s