Chronique 2013-28 du Capitaine: Le Capitaine pète un plomb…

Lundi 27 mai 2013

Arrivé à Koper à 10h55, petite marina très exiguë mais très bien protégée, je finis par me glisser entre deux bateaux, n’ayant aucune idée si cette place est libre ou pas car personne n’a répondu à mes appels à la radio. Nomade attaché sommairement, je vais trouver la réception et leur indique où je me trouve et leur demande si je peux y demeurer pour 1 ou 2 nuits. La gentille dame, tout sourire, regarde sur son ordi et me répond que c’est correct.

Après m’être fait expliquer le fonctionnement des toilettes, douches, laveuse, sécheuse (ah oui, 5 euros chacune ici et non dix comme en Croatie), je lui laisse les papiers du bateau et m’en retourne m’occuper de Nomade : lavage, remplissage du réservoir d’eau douce, électricité du quai, vérification du Wifi qui fonctionne à merveille. Le capitaine est heureux!

Allons marcher un peu à travers Koper, la vielle ville intéressante. Je m’arrête au bureau d’information touristique, prends quelques dépliants sur Koper, quelques -uns sur les caves de Slovénie, un autre sur les chevaux de Slovénie, splendides bêtes de race qui servent encore à la cour de Vienne et que quelques films ont bien su nous les présenter. Tiens, voilà un petit train touristique, activité qui m’intéresse toujours. Je me renseigne sur les possibilités de tours, rien me dit-on, c’est soit l’autobus, soit le taxi, ok commençons par le train.

C’est le pire train touristique que j’ai pris dans ma vie!J’ai déjà été déçu mais jamais autant que ça. Un petit passage sur le port, ensuite le tour des centres d’achat, il a même trouvé moyen de faire le tour complet par deux fois en arrêtant devant le même centre d’achat. J’en peux plus et je pette les plombs!! Je descends et vais l’engueuler. Le bougre ne semble rien comprendre,  je rage, j’hésite à quitter et m’en retourner à pied, qui sait! Finalement, il repart et s’arrête devant les murs de la vieille ville. Je quitte le train en colère, je me dirige vers le kiosque touristique et retrouve la même fille qui m’avait parlé du train. En faisant mon possible pour me contrôler, je lui explique que c’est le pire train que j’ai pris, et que mis à part un petit trajet sur le port, tout ce qu’il fait c’est le tour des centres d’achat et en plus il fait le tour complet du même deux fois! Elle me répond qu’il y a des gens qui aiment aller au centre d’achat! Je suis bien d’accord, lui dis-je, mais ils peuvent prendre un autobus ou un taxi s’ils ne veulent pas marcher mais pas un train touristique! Et je quitte en me secouant la tête et là je n’ai plus le goût d’être ici.

Quelle place de merde me dis-je, ils me font chier! Finalement, je réussis à me parler un peu, je prends quelques photos, mais je ne décroche pas. Ok….,  c’est assez Serge! J’entre dans un resto, une grosse bière svp et le menu, je choisis quelque chose dont le nom ne me dit rien du tout, on verra bien : escalope de porc avec choucroute et pain avec la bière. Tranquillement, je me replace….

Mais il n’y a pas grand-chose à voir malgré tout. Maintenant me voilà à la recherche d’un tour pour une des caves de la région. Je tiens à aller voir ça. Premier arrêt, on me répond que comme ils ne sont pas en haute saison touristique,  ils sont désolés mais n’en font pas. Ok…. Je leur demande s’ils en connaissent d’autres qui en font et la réponse négative ne tarde pas à venir. Ouin, je continue de marcher. Un autre endroit mais c’est fermé : pas d’heure ni de date affichées.

J’y pense : juste à côté de la marina il y a un navire de croisière. Je me rends sur son quai, il y a justement un kiosque d’information. Je leur demande s’ils ont de l’info pour un tour pour les grottes et on m’indique un endroit que je m’empresse de retrouver. Mais à 82 euros si on est deux ou 3, et là je ne lui laisse pas le temps de me donner le prix. Non merci, à ce prix je m’en vais louer une auto. Arrive à la location automobile, 52 euros plus essence me dit-il. Ok… un peu cher. En Grèce et en Croatie, ça coûtait 35 euros pour louer une auto. Oups!  Mes yeux tombent sur un dépliant : pour 55 euros avec guide pour les caves. Je lui demande où cela se trouve et comme c’est juste à côté, je le remercie et je cours vérifier. Si ça ne fonctionne pas,  je reviendrai pour l’auto.

Coup de chance : en plus des caves de Skocjan, le prix inclut une visite à la ferme de Lipica pour voir les chevaux. Après une jasette d’une trentaine de minutes et avoir goûté à un Pinot noir tout à fait délicieux (ok… plus qu’un verre), j’en achète une bouteille et reviens au bateau. J’ai rendez-vous à sa boutique demain matin à 9h00.

J’y serai, vous pouvez compter sur moi, et un peu réconcilié avec Koper.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s