Chronique 2013-23 du Capitaine: Šibenik

Mercredi 15 mai 2013

La météo annoncée est plutôt calme pour ce début de matinée mais devrait se renforcir toute la journée pour culminer avec des rafales de plus de 35 nœuds pour la nuit et la journée prochaine et recommencer à descendre vendredi avec un vent Sud-Est. Donc direction Šibenik ou le quai municipal est ouvert au vent du SE. Après discussion avec le maître du port, on repart pour Mandalina Marina qui est à peine quinze minutes d’où on se trouve. Première chose qu’on aperçoit c’est des Méga yachts et ensuite des bateaux de location. Si ce n’était pas des bateaux de location, il n’y aurait pas grand bateau dans les marinas. Nous voici amarrés, tous les services et le prix de 62 euros qui vient avec et ceci ne comprend pas l’électricité, mais on sera à l’abri. Direction vieille ville de Šibenik. L’autobus avec ses rideaux nous débarque et la marche commence.

Chaque ville que nous visitons a un petit quelque chose de spécial et Šibenik n’y manque pas non plus, mais disons que de tous les endroits touristiques que j’ai vus à date en Croatie, c’est la ville la plus humaine, qualificatif que je crois être le meilleur. Oui, il y a restaurants et boutiques souvenir, mais les gens ne semblent pas être aussi axés sur le tourisme.

Le château est présentement fermé pour rénovations mais la cathédrale Saint-Jacques est à voir. Les photos ne pouvant être prises de l’intérieur, vous devrez vous contenter de l’extérieur, mais vraiment belle bâtisse, sans oublier sa frise de 71 têtes sculptées qui représente la tête sculptée des 71 personnes de Šibenik qui avaient refusé de donner de l’argent pour sa construction. Ça, ça s’appelle mettre de la pression…

Ensuite tour des bars, Azimut ou normalement il y a live music, mais ce soir ce sont différents groupes de percussion de Šibenik, des plus jeunes au moins jeunes, intéressants, ensuite quelques petits bars ici et là, et maintenant le concert extérieur qui commence avec bière et repas gratuit accompagné par des orchestres locaux et le clou de la soirée : « Colonia »,  la Céline Dion des Croates, si je me fie aux plaisirs des gens de tout âge qui s’y trouvaient et dansaient sur ses chansons. J’aurais aimé comprendre les paroles car les gens embarquaient autant sur sa musique que sur les paroles.

Il se fait tard, un dernier verre et le taxi pour la marina.

Serge

Note de Mado: Si vous voulez voir quel est le style de la chanteuse Colonia, voici un vidéo trouvé sur Youtube: https://www.youtube.com/watch?v=lp3eZDozlX0

 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s