Anecdote…

Ce matin, à l’hôpital, j’étais en clinique d’orthopédie pour recevoir la 2e infiltration (d’un traitement annuel de 3) dans le genou. J’attends mon si merveilleux docteur brésilien dans un petit local quand une jeune femme arrive (j’ai su plus tard qu’elle était résidente). Sans se présenter, elle regarde dans mon dossier, me demande mon âge et me dit : « Vous êtes connue pour l’arthrose? ».

Étonnée par la question, j’ai failli lui dire : « Non, je suis connue comme étant Madeleine Hamel, professionnelle et de surcroît artiste ».

J’avais compris que c’était probablement une façon de parler dans le milieu médical, comme si nos maladies remplaçaient nos noms : « Hey, Doc! L’arthrose vous attend dans la salle 1, le ligament croisé est dans la 2 et l’hystérie s’impatiente dans la salle 3! ».

Quand mon docteur est arrivé et qu’il m’a donné une chaleureuse poignée de main en m’appelant par mon nom, ça a fait disparaître les petits nuages noirs au-dessus de ma tête…

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s