Tranquillement, pas vite…

Ma condition s’améliore tranquillement, pas vite. Je dois encore demeurer aux liquides pendant 2-3 jours car avaler est le plus ardu. C’est comme avoir un noyau pogné en permanence dans l’oesophage. Vraiment pas plaisant! J’ai commencé aujourd’hui à ajouter des protéines aux liquides, histoire de me soutenir un peu. Il faut vraiment y aller lentement, ne rien précipiter. Ma pression demeure un peu haute malgré la reprise de ma médication mais d’après l’infirmière, c’est un peu normal puisque je l’avais arrêtée (la médication) pendant 3 jours. Donc, à suivre étroitement. Pour le reste, je dors de mieux en mieux. Ma fille est ici et elle fait des plats à mon chum. L’odeur de bouffe me tombe un peu sur le coeur mais c’est endurable. Dans ce temps-là, je m’éloigne de la cuisine. Mon Capitaine est une vraie soie et je me sens privilégiée, bien entourée. Merci la vie!

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s