Petit train va vite

Dimanche 12 juin

Enfin arrivée! Beau soleil, mais frais. Il y a un vent qui incite à porter une petite laine, comme on dit. Moi, je suis claquée. Les anti-inflammatoires me portent à dormir mais je n’y suis pas vraiment arrivée. Les 5 heures d’attente à Orly ont été interminables, probablement à cause de la fatigue accumulée et la gestion de la douleur de mon dos. Quand je dis gestion, je parle d’énergie dépensée à garder un semblant de dignité en public afin de ne pas emmerder personne.

Dans le 2e avion, j’avais presque réussi à m’endormir mais la fille d’à côté enfilant son pull a fait négligemment atterrir sa manche dans ma face et c’est en sursaut que je m’étais réveillée, grgrgrg.

Donc, arrivée claquée, je suis malgré tout contente de retrouver mon capitaine. Je retrouve aussi Nomade II toujours égal à lui-même. Nous ouvrons une bonne bouteille de vin pour sceller nos retrouvailles. Le vin fait son œuvre et je mélange les dernières nouvelles à lui donner, la fatigue facilitant les fous rires. C’est agréable de le toucher, de sentir son odeur, bien réel sous mes doigts….

Comme m’a dit récemment un vieil ami : la vie est généreuse avec moi. Oublions les petites douleurs. Praise the Lord! Alleluia!

Je pique un petit somme de 2 heures. Le temps de sortir de mon coma, je me prépare pour aller souper (pantalons Lili-les-bains oblige), et comme nous avons une envie de poisson bien méditerranéen, nous jetons notre dévolu sur un petit bistro en bord de marina « La voile bleue » avec son propriétaire fort sympathique et volubile qui nous vante sa carte au point qu’on aurait envie de tout prendre. J’opte pour l’espadon et Serge pour un St-Pierre. Le tout, bien que pas assez chaud, est excellent. Vivre avec Serge, c’est vivre de belles sensations, de beaux voyages, bonne bouffe et bons vins, ce qui explique en partie mes courbes généreuses.

Lundi 13 juin

Réveil à 6h30. Je suis un peu déçue d’être réveillée si tôt, mais la douleur au dos et l’humidité du bateau ont raison de moi. Dehors, il fait soleil mais avec beaucoup de nuages. Les Corses disent que cette température fraîche à ce temps-ci de l’année est exceptionnelle. La seule petite laine que j’ai gardée sur le bateau ne fera pas la grève!

A Ajaccio sévit un petit train qui offre 2 balades. Nous avons pris la longue qui dure une heure trente. Je l’ai baptisée « l’attrape à touristes » compte tenu de la vitesse à laquelle va le petit train soit la vitesse grand V où il fallait, à certains moments, se tenir à deux mains pour ne pas  basculer. Quand c’était le temps de prendre des photos, le train roulait trop vite et lorsquKil ralentissait, il n’y avait presque rien à prendre. Désolée pour la qualité des photos mais j’ai laissé ma 3e main sur le bateau! Nous avons aussi été très déçus de la qualité de la visite : peu de commentaires et seulement 2 arrêts. Le premier aux grottes de Napoléon (nous les cherchons toujours…) où, paraît-il, il aimait venir méditer (ne subsiste qu’une statue) et devant les Iles Saguinaires dans un vaste champ désert où, pour unique vie, nous avons aperçu un kiosque de vente de nougats. A notre retour dans la vieille ville, nous nous sommes informés sur les tours en cars et les mêmes endroits sont visités. On ne se refait pas…

Devant le peu d’excursions offertes, nous nous sommes fait dire que nous étions hors-saison, celle-ci étant du 15 juillet au 15 août. Non, mais je rêve???? On est en plein cœur de la Méditerranée et il n’y a pas plus d’activités offertes? Après quelques recherches, nous avons déniché quelque chose vers Corte pour jeudi qui vient. Ce soir, nous irons prendre l’apéro sur le voilier de nos amis français Jean-Marie et Marie-Louise.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s