Chronique 2011-3 du Capitaine: Porto-Ota

7 h 56 : je quitte Girolata qui est plus un mouillage qu’une marina, mais c’est très beau : quelques maisons de pierre rouge mais surtout des bars et restaurants pour les touristes. Tous les gens sont d’une gentillesse telle que je propose d’envoyer certains serveurs de plus grandes places pour y faire un stage à cet endroit!

Ici, pas de route. Tu y viens uniquement par sentiers pédestres ou par bateau, ce que je suggère d’ailleurs car si vous venez par voie maritime, vous pourrez aller voir aussi Scandola, une réserve que nous ne pouvons approcher que par la mer car aucun sentier nous y mène. Quel dépaysement! Des vaches, des chiens qui errent librement sur la plage.
Si vous naviguer avec votre bateau, je vous propose le mouillage. Il y a bien des quais mais ils ne sont pas disponibles entre 9 h 00 et 18 h 00 car ils sont réservés pour les bateaux de touristes. On peut facilement se rendre à terre en nageant ou avec l’annexe. On peut aussi demander aux gens de la capitainerie de venir vous chercher; c’est aussi simple que ça.

Ce matin, un petit saut de 6 milles et je me dirige vers Porto-Ota, petit endroit où seuls les bateaux avec un tirant d’eau de moins de 1.8 mètres peuvent y accéder et encore là, il faut trouver de la place. Ce n’est pas évident mais j’ai finalement eu une place à quai entre la montagne et les bateaux de touristes. Magnifique!

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s