Il faut savoir s’incliner devant la Monarchie

 Alors là… on bat des records! Monaco est plus beau, plus riche, plus décadent, plus tout ce que vous avez imaginé. Avec une superficie de moins de 2 km carrés (1.9 exactement), j’ai rarement vu espace plus judicieusement utilisé. Paraît que Monaco a aussi ses logements sociaux, mais franchement, je n’en ai pas vu la moindre trace, peu importe où s’est tourné mon regard.

La journée a débuté avec 3 trains à prendre: Bandol-Toulon; Toulon-Nice et Nice-Monaco. C’est une de ces journées étouffantes (même Serge s’est plaint de la chaleur) où nous avons vécu l’effet domino des trains qui accusent du retard suite à une panne d’aiguillage. Partis à 7 heures du matin, nous sommes arrivés vers 11h30-midi.

Nous avons particulièrement aimé la visite du Musée océanographique, musée édifié par le Prince Albert Ier de Monaco, ce dernier ayant consacré une part importante de sa vie à la navigation et la science et rapporta des spécimens extraordinaires. Le musée allie tant l’art que la science.

Nous avons aussi visité le Palais princier (du moins la partie publique) qui me faisait beaucoup penser à Versailles tant la décoration de certaines pièces étaient dans le même style (tentures aux murs, plafonds peints, etc.). On y retrouve une magnifique reproduction en ivoire d’un bateau qu’Onassis a donné en cadeau au Prince Rainier III.

Au sortir du Palais, Serge fut obligé de céder sa place à la monarchie, la princesse Stéphanie arrivant en voiture, saluée sur son passage par les gardes autour du Palais. Vous n’aurez pas de photos car je regardais ailleurs à ce moment-là, ignorante que « Stefie » se trouvait dans les parages.

La Côte d’Azur, à partir des environs de Nice, est très commerciale, très américanisée mais ça vaut le coup d’oeil. Monaco est une principauté fière, propre, et je dois vous avouer que j’ai été impressionnée. On ne peut pas s’imaginer qu’il y a tant de richesses qui se côtoient. Des bateaux de luxe (beaucoup ont pavillon britannique) qui sont comme des petites îles flottantes, une armée d’employés qui frottent, astiquent… Mais tous ces riches sont-ils plus heureux? J’aime à penser que le bonheur n’a pas de prix, du moins un certain bonheur, mais…. maudit qu’une couple de millions seraient les bienvenus!!!!

Monaco est construit en bord de mer et s’agrippe à la montagne. Maisons léchées à la végétation luxuriante non seulement autour mais sur les toits. Toute beauté!! Comment imaginer un jour de pluie dans un tel lieu?

Non, je n’ai pas magasiné, mais Scott, le fils de Serge, aura sa casquette du Grand Prix de Monaco!!

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s