La Ciotat (suite) et Bandol

 

PM de farniente à La Ciotat après avoir été faire les courses. La brise de mer est plus tenace aujourd’hui, alors on est remarquablement bien sur le bateau amarré pour accueillir la brise qui le traverse en entier. C’est toujours mieux de faire les courses le matin et de se reposer sur le bateau l’après-midi car en ville à ce moment de la journée, la chaleur est généralement trop écrasante.

Anecdote: un Belge est arrivé en fou avec son voilier dans la marina. Nous constatons qu’ils sont beaucoup à arriver trop vite pour faire les approches. En plus, le Belge s’est mis à jouer de la cornemuse pendant une demi-heure en faussant la majorité du temps. On s’est dit qu’il y avait pire: un Belge qui arrive en fou en jouant de la cornemuse, ehehehe.

Je viens tout juste de terminer une lecture que je vous recommande chaudement: « Février » de Lisa Moore. Histoire d’une veuve de 4 enfants dont le mari est mort, 20 ans plus tôt, sur la plate-forme de forage Ocean Ranger qui a sombré dans l’Atlantique. L’histoire se passe à Terre-Neuve, histoire simple, touchante des moments d’intimité qui composent la vie. Un beau et touchant roman de vacances, pas du tout complaisant.

Je suis dans un coin de pays magnifique avec l’homme que j’aime. Serge me donne accès à tout ça car sans lui, je ne crois pas que j’aurais même pensé à ce genre de vacances. Je lui suis très reconnaissante. Il me permet aussi d’apprivoiser ma solitude, de trouver mon centre. La vie est douce parfois…

BANDOL:

Arrivée à Bandol en fin de matinée avec un peu de houle comme je la déteste! Ici, ça ressemble un peu à St-Tropez ou à n’importe quel port qui aurait été envahi par une faune affamée de vacances sans trop se dépayser. Le bord de mer est très commercial: que des restaurants, terrasses et boutiques de plage et de plongée. On ne voit pas vraiment la ville qui se cache derrière tous ces commerces. Depuis le milieu de l’après-midi, il y a un genre de bal musette-discothèque avec un concours de danse (selon les propos de l’animateur que j’entends) mais il fait beaucoup trop chaud pour aller voir présentement. La brise de mer s’est levée et on est beaucoup mieux sur le bateau en costume de bain et paréo pour moi. On annonce des vents plus forts pour les jours à venir, donc possible qu’on reste ici quelques jours même si ce n’est pas ma place favorite. On s’éloigne de l’ambiance des petits villages typiques comme Cassis ou La Ciotat que j’aimais tant. Juste pour vous dire, présentement on joue une toune de la compagnie Créole. Elle est partout, bordel!!!! Mais bon, ça fait atmosphère de vacances et j’aime mieux entendre ça que sacrer devant les problèmes de bureau à résoudre. Je fais pas trop pitié!! Bon, la musique vient de passer à quelque chose de plus moderne, de plus bar-discothèque et l’animateur a toujours ce ton aussi pépère des années 60 quand on écoutait Jeunesse d’Aujourd’hui en bavant sur Pierre Lalonde 🙂

Ce matin, nous irons probablement à Monaco par train.

 

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s