I did it again!

 

I did it again!!

Bien oui, nous avons navigué en partie de nuit. Enfin, nous avons quitté Santander, cette ville triste et morne pour nous rendre à Gijon. Après la traversée de nuit de Gaspé aux Iles-de-la-Madeleine et celle de Shediak à Chandler il y a 2 ans, je n’avais pas vraiment apprécié l’expérience et j’avais dit: «Plus jamais de traversée de nuit»

Hier soir, on terminait notre 9e journée à Santander par un souper de ragoût de pattes de cochon (recette de ma mère) et une bonne bouteille de vin. Comme nous étions à espérer que notre départ puisse enfin avoir lieu le lendemain, j’ai fait tout haut une réflexion: «Tu vois ce soir comme c’est calme? C’est une mer comme ça que ça nous prendrait pour se rendre à Gijon».

A cet instant même, j’ai eu l’impression d’allumer une bougie, ou plutôt un puissant phare qui illuminait tout le bateau. Mon chum m’a jeté un de ses regards qui, je ne sais pas pourquoi, était loin d’être romantique.

Il a scruté l’horizon tel un indien aux aguets d’une piste, relevé le nez comme pour flairer l’atmosphère et il a répondu: «Tu veux partir cette nuit?».

  • Ben, heu… heu…. heu…..Et soudain, ça a sorti de ma bouche, un OK dont je n’aurais jamais cru être la propriétaire; un OK dont je me suis tout de suite demandé après si j’allais le regretter.

Quarante-cinq minutes plus tard, nous entamions, précédés du bateau de John, la sortie de la baie de Santander. Tout était calme et paisible… le temps d’en sortir! A 23 heures, nous étions déjà au large des côtes de l’Espagne.

La nuit a été longue et parfois un peu pénible pour moi car la houle était forte. Le bateau tanguait constamment (ce qui est mieux, en fait, que lorsqu’il gite à mon avis). Serge qui a traversé l’Atlantique, dit que ce n’était qu’une petite houle gentille. Comme quoi, tout est question de perception.

Nous sommes enfin arrivés à Gijon vers 15h30. Dix-huit heures de navigation pour 101 milles parcourus entre les 2 distances. Nous avons pris une bonne douche et avons pris un léger goûter en attendant d’aller souper (aucun restaurant n’ouvre avant 21 heures).

Ici, la ville semble accueillante, le soleil pétant et le ciel bleu sans nuages. L’atmosphère semble vraiment plus agréable ici. J’ai bien hâte à demain pour entamer la première de nos 3 journées ici.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s