En revenant de la jolie Rochelle…….

Ces 2 semaines ont passé si vite!!! J’en garde un souvenir tendre d’un retour aux sources de mes amours avec un homme exceptionnel et d’une ville à dimension humaine.

 

La première image de La Rochelle qui s’est gravée dans ma tête lors de ma descente du TGV c’est mon capitaine qui s’avance en boitant, un peu courbé mais souriant. Mon cœur a craqué et je l’ai serré fort dans mes bras. Son genou le fatiguait et j’étais un peu surprise de ne pas voir d’amélioration après plus de 10 jours que le démâtage s’était produit. Heureusement, Dany du Cat Mousses lui a refilé des anti-inflammatoires qui ont fait des merveilles dans les jours qui ont suivi. Cela va l’aider à tenir en attendant son retour au Québec où il pourra aller consulter.

 

Ces 2 semaines ont donc été l’occasion tant pour lui que pour moi de faire une longue pause et d’enfin nous reposer et nous retrouver. Roland Denis (du Matin des Iles) et sa femme Monique ont été nos guides pour une petite virée en Vendée où nous avons visité l’Abbaye de Maillezais et le Marais de Poitevin. Nous nous sommes arrêtés bouffer dans un restaurant typique, le Trou vendéen, à Bouillé-Courdault. Là, j’ai mangé de l’anguille persillée pour la première fois et j’ai adoré ça !!!

 

Nous avons aussi été reçus par des amis français qui demeurent à Aytre, en banlieue de La Rochelle. Yolande Baudon, une directrice de maternelle, avait communiqué avec moi durant l’arrêt de la flottille aux Açores car elle voulait vivre l’expérience de revenir à La Rochelle en voilier et pensait que le Nomade II pourrait l’accueillir. Faute de place, elle est revenue avec le Hobby. J’ai enfin fait la connaissance de Yolande et nous avons discouru sur les vertus de l’alcool pour tuer les microbes. Nous avons conclu l’affaire en trinquant au scorbut ! Cela m’a permis, par la même occasion, de faire la connaissance de Claude Verrière (qui a fait le retour sur le Hobby) et de Robert et Denise (du Eccentricity), des gens charmants.

 

J’ai aussi passé une journée à l’Ile d’Aix dont je suis tombée amoureuse. J’y aurais bien acheté une maison mais l’immobilier en France est un secteur un peu fou. Notre guide sur l’Ile d’Aix nous a expliqué que les maisons, très modestes, se vendent en moyenne 300,000 euros (multipliez environ par 1,6 pour faire le compte en dollars canadiens). Sur l’Ile, se trouvent 2 musées très intéressants : un dédié à Napoléon qui y passa 3 jours avant de signer sa reddition et d’être déporté sur l’Ile Ste-Hélène, et un musée africain. Il y a aussi le dernier atelier d’artisans nacriers en France, un petit bijou d’atelier avec des pièces tout simplement magnifiques.

 

Lors de notre trajet pour nous rendre à l’Ile, nous avons pu approcher de près Fort Boyard et même si nous ne pouvons y aller (cela est réservé uniquement aux émissions de télévision), c’était bien impressionnant. Saviez-vous que le fort a été construit afin de protéger l’arsenal de Rochefort-sur-mer qui était l’un des plus prestigieux de l’empire? La raison exacte de la construction de ce fort en sus des batteries de canons disponibles sur les côtes des différentes îles était que la portée de ces derniers était trop faible (1500 mètres environ) et qu’il restait une zone hors d’atteinte entre les deux îles. Mais, entre les premiers projets et l’achèvement de la construction, la portée des canons augmenta et l’utilité du fort s’en trouva limitée.

 

La Rochelle est donc une ville à dimension humaine, chaleureuse, propre, bien aménagée avec des restaurants délicieux et des boutiques de vêtements à vous faire baver. Par contre, tout est très cher et il faut faire attention à surveiller son budget sinon c’est la catastrophe. Au contraire de chez nous où tout est toujours ouvert, ici, tout ferme entre midi et 14 heures.

 

La Rochelle a de belles attractions à voir absolument dont l’Aquarium, le Musée maritime, le Musée des sciences naturelles, le Musée des beaux-arts, les 2 tours St-Nicolas et de la Chaîne, de même que la tour de la Lanterne et bien d’autres choses que nous n’avons pas pu visiter, faute de temps.

 

Compte tenu de l’accident du bateau, je n’ai pas eu le bonheur de naviguer, mais ce n’est que partie remise puisque je pense reporter une ou deux semaines de vacances à l’an prochain et naviguer avec Serge en Espagne et au Portugal. Serge a obtenu les 3 devis demandés et il est en période d’évaluation et du choix du chantier. L’an prochain, nous aurons donc un mât neuf et certaines autres pièces du bateau auront été rajeunies.

 

Pour moi, le boulot recommence et Serge devrait être de retour vers la mi-octobre, le temps de régler le tout avec les assurances, de sortir le bateau de l’eau et de faire de menues réparations. Je vous invite donc à venir voir quelques 150 photos dans notre nouvel album : Voyage à La Rochelle.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s