Derrière l’attente il y a tout: la permission gratuite d’évoquer un beau visage ou de dialoguer avec une ombre (Dominique Blondeau)

Plus qu’une semaine avant le départ de Rivière-au-Renard. Pour la majorité des navigateurs, le grand départ aura lieu du Yacht Club de Québec, dimanche le 6 juillet vers 18h30. Ils se rendront jusqu’à Rivière-au-Renard et le Nomade II se joindra à eux. Puis leur route s’étirera jusqu’aux Açores et se terminera à La Rochelle (France). Sur le site du Retour aux sources, vous pourrez sélectionner chacun des bateaux de la flottille et connaître leur position au fur et à mesure qu’ils avancent dans cette belle aventure.
Chantal et Germain, les équipiers du Nomade II, partent tôt demain matin pour rejoindre Serge à Gaspé. Lorsque je les ai vus cette semaine, il y avait un contraste flagrant. Pour Chantal, les papillons dans le ventre se manifestaient déjà – mélange d’excitation et d’énervement -, une vraie abeille qui s’affaire aux derniers préparatifs. Pour son mari, Germain, c’est « cool in the gang as usual » que je l’ai retrouvé affalé dans sa berceuse, sirotant un bon thé. Dans ma tête, des souvenirs de notre voyage préparatoire aux Iles-de-la-Madeleine ont refait surface avec bonheur 🙂
Pour Serge, l’heure, la journée, la semaine, le mois sont au labeur. C’est un peu la course contre la montre pour faire en sorte que tout soit prêt. C’est aussi un peu « l’écoeurite aigue » du mauvais temps qui, tour à tour, se montre pluvieux, glacial, humide, collant. Entre lui et moi, une petite routine s’était installée dans la distance. Dès notre lever, un petit bonjour matinal sur Skype* accompagné d’un bon café et de doux baisers. Souvent un petit mot sur l’heure du lunch ou en début de soirée et puis le bilan de nos journées respectives, l’envie de se faire des câlins et on se souhaite bonne nuit. Ces petits moments deviennent précieux, surtout lorsque les communications lâchent. « L’absence ne tue l’amour que s’il est malade au départ » (Roger Bussy-Rabutin). Les petits « Je t’aime », « ta présence me manque » ont leur raison d’être. Il y a certaines routines qui n’ont rien d’ennuyeux…
Il est fort probable qu’ils s’embarquent dès lundi pour se rendre à Rivière-au-Renard et terminer les derniers préparatifs. Jeudi, avec ma fille Maude, nous irons les rejoindre pour les 2 derniers jours.
Pour eux, l’attente s’achève bientôt. Pour moi, elle commence….
* Skype = moyen de communications par Internet (www.skype.com)
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s