Femme de marin 2008-2: Douces pensées

« Les larmes les plus amères que l’on verse sur les tombes viennent des mots que l’on n’a pas dits, des choses que l’on n’a pas faites » (H. Bridgeston)

Les mots sur le site et notre courriel affluent, de beaux messages de gens que je ne connais pas parfois. Mais aussi de douces pensées d’amies qui me sont chères. Possible que je n’aurai pas le temps de tout faire avant de mourir, possible aussi que je n’aurai pas le courage d’oser autant que d’autres, d’oser comme Serge s’apprête à le faire sous peu (ce trait qui l’a toujours caractérisé dans sa vie et que j’admire). Mais une chose est sûre me concernant: il y a peu de chances que l’amertume gagne mes larmes lorsque des êtres chers m’auront quittée car il y a peu de mots dont je me suis privé. A vous, cher(es) ami(e)s, chers anges, qui m’entourez, à vous chers étrangers qui nous adressez des messages, j’aimerais vous dire combien cela réchauffe nos coeurs, combien cela contribue à forcir nos voiles lors des jours plus sombres ou moins productifs. Often, you make my day

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s