Bouffe à bord

 
Journée de popotte, encore une fois. Chantal et moi, nous ne comptons plus les cannages (bocaux de pots Masson) que nous avons faits pour apporter à bord: boulettes aigre-douces, ragoût de pattes de cochon, dinde et carottes, boeuf bourguignon, soupes-repas, etc…… Tous ces pots s’entasseront dans les cales afin de nourrir tout ce beau monde pendant environ 6 à 7 semaines. Bien sûr, il ne faut pas oublier de faire aussi des repas pour Serge qui finalisera les installations sur le bateau durant les 2 mois qui précèderont la traversée car on ne peut se nourrir de hamburgers frites tous les jours!! Par contre, quand ils seront en mer, il est fort possible que les forts vents et le mauvais temps les empêchent de se faire des repas chauds, mais d’ici là, ça embaume toute la maison ce matin. Le ragoût de pattes de cochon sent la même odeur que celui que ma mère faisait et ça me rappelle de doux souvenirs 🙂
 
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s